Opération en cours contre le suspect de la tuerie de Toulouse

le
12
OPÉRATION EN COURS CONTRE LE SUSPECT DE LA TUERIE DE TOULOUSE
OPÉRATION EN COURS CONTRE LE SUSPECT DE LA TUERIE DE TOULOUSE

par Jean Décotte et John Irish

TOULOUSE (Reuters) - Les forces de sécurité menaient mercredi une opération contre une habitation d'un quartier de Toulouse où s'est retranché un homme se revendiquant d'Al Qaïda, considéré comme le principal suspect des tueries qui ont fait sept morts en France, a déclaré Claude Guéant.

Des coups de feu ont été échangés et la police tente de négocier avec le suspect, dont le frère a été interpellé dans un lieu distinct, a précisé le ministre de l'Intérieur, présent sur place.

Des coups de feu ont été échangés et trois policiers ont été blessés, a-t-on appris de sources policières.

"L'individu parle beaucoup. Il se revendique d'être un moudjahidine, d'appartenir à Al Qaïda. Il dit avoir voulu venger les enfants palestiniens en même temps que d'avoir voulu s'en prendre à l'armée française", a déclaré Claude Guéant.

Lors d'une intervention distincte devant la presse, le procureur de Toulouse et le responsable de la section antiterroriste du parquet de Paris, chargé de l'enquête, ont précisé que plusieurs opérations étaient en cours dans l'agglomération toulousaine. Le principal suspect est un homme âgé de 24 ans connu des services de police, ont-ils ajouté.

Une gigantesque chasse à l'homme a été engagée lundi après le meurtre d'un rabbin et de trois enfants dans une école juive de Toulouse. La semaine précédente, trois militaires avaient été abattus de sang-froid, selon le même mode opératoire, l'un à Toulouse et deux autres à Montauban.

A chaque fois, l'auteur des coups de feu mortels est arrivé en scooter et a visé ses victimes à la tête.

SÉJOURS EN AFGHANISTAN

Le principal suspect est un Toulousain, de nationalité française, qui a effectué des séjours en Aghanistan et au Pakistan, a dit Claude Guéant.

"Il a des attaches avec des personnes qui se réclament du salafisme et du djihadisme", a dit le ministre. "Tout est fait pour qu'il puisse être déféré dans les meilleurs conditions devant la justice".

La mère du suspect est présente sur les lieux mais ne souhaite pas entrer en contact avec son fils, a-t-il ajouté.

L'opération a été lancée aux alentours de 3h00 du matin mercredi dans le quartier résidentiel de la Côte Pavée, dans l'est de Toulouse.

Un journaliste de Reuters présent sur place a constaté que la zone était entièrement bouclée par les forces de l'ordre. Des coups de feu ont été entendus vers 05h40. Des policiers casqués et armés de fusils automatique étaient déployés sur place.

Toute la région Sud-Ouest a été placée sous haute surveillance avec le dispositif "Vigipirate écarlate", sans précédent en France.

Le procureur de la République de Paris, François Molins, qui dirige l'enquête, a insisté mardi sur la "piste terroriste" au sens du droit français, à savoir la volonté de troubler l'ordre public "par l'intimidation et la terreur."

Selon le magistrat, l'homme agit avec "sang-froid" et son action est "préméditée", comme le montre "le choix de ses cibles", à savoir "l'armée", "l'origine" des victimes pour les militaires ou "leur confession" dans le cas de l'école juive.

Les trois soldats assassinés sont d'origine maghrébine et un quatrième, grièvement blessé, est Antillais, ce qui a alimenté la thèse de tueurs issus de l'extrême droite.

Jean Décotte, Nicolas Bertin et John Irish, édité par Bertrand Boucey et Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • T20 le mercredi 21 mar 2012 à 09:37

    Racisme? on ne récolte que ce que l'on sème: regardez les asiatiques, ils n'ont pas de problèmes avec personne! c'est normal, il sont de nature aimable!

  • 2445joye le mercredi 21 mar 2012 à 09:36

    Pardon, d'accord avec M506 pas M636. Je pense qu'il est important de prendre cet individu vivant. Il peut faire parti d'un réseau susceptible de poursuivre son action.

  • 2445joye le mercredi 21 mar 2012 à 09:33

    Tout-à-fait d'accord avec M636. Ce n'est pas l'intolérance comme le prétend Bayrou mais le laxisme envers le communautarisme et la glorification des différences qui ont amené la société française dans l'état où elle est aujourd'hui. Une République sure de ses valeurs et ferme dans leur application, telle qu'elle fut jusqu'à mai 68, aurait prévenu de telles misères.

  • T20 le mercredi 21 mar 2012 à 09:32

    Qui avait rraison? J'avais dit dès Lundi Al Quaïda ou terroriste islamique !

  • 90342016 le mercredi 21 mar 2012 à 09:01

    ces gens la ne sont que haine

  • M5062559 le mercredi 21 mar 2012 à 08:59

    Au moyen orient et au Maghreb les juifs et les chrétiens ont peur. Ils sont assassinés et se terrent. En Europe malheureusement, si on retire d’Afghanistan, les attentats continueront mais dans nos pays. Un idée depuis la nuit des temps l'argent est le nerf de la guerre et en Afghanistan, l'argent c'est la drogue. Pourquoi ne trouve t-on pas des maladies ou des insectes qui éliminerait le pavot. Une grosse partie du problème serait gommée.

  • M5062559 le mercredi 21 mar 2012 à 08:43

    Il faut combattre le racisme par l'éducation civique à l'école, par l'application sans faiblesse de la laïcité, l'initiation aux principales religions et philosophies et le refus du communautarisme. Refuser les horaires de piscines pour femmes exclusivement, refuser le voile dans les lieux administratifs, ...

  • axfapi le mercredi 21 mar 2012 à 08:40

    M5062559Bravo pour vos commentaires

  • M5062559 le mercredi 21 mar 2012 à 08:35

    le moyen orient terre de naissance du christianisme ne compte plus beaucoup de juifs ne de chrétiens. Il faut dire la vérité. Et ce n'est pas appeler à la haine que de voir la réalité.

  • M5062559 le mercredi 21 mar 2012 à 08:31

    La France n'est pas raciste. Sinon comment expliquait tous ces mariages mixtes. Par contre il y a un racisme importé. Le racisme des islamistes extrèmistes est une réalité dangereuse qu'il faut combattre. le MRAP se distinguerait s'il condamnait plus fermement tous ces racismes d'origine étrangère. dans la plupart des pays musulmans il n'y a quasiment plus de chrétiens ni de juifs.