Opération de police contre "Tomi l'Africain"

le
0
L'homme d'affaires corse Michel Tomi est dans le collimateur des juges anti-mafia.
L'homme d'affaires corse Michel Tomi est dans le collimateur des juges anti-mafia.

Les policiers anti-mafia disent de lui qu'il est "le dernier parrain" français. Ce matin, à 10 heures, d'après les informations du Point.fr, une quarantaine d'hommes de la Direction centrale de la police judiciaire ont lancé un vaste coup de filet dans l'entourage de Michel Tomi. Une quinzaine de personnes ont été interpellées partout en France tandis que se déroulaient une série de perquisitions qui auraient, selon nos informations, donné lieu à de fructueuses saisies. Au même moment, "l'empereur des jeux en Afrique" était convoqué au siège de la PJ à Nanterre pour y être aussitôt placé en garde à vue. Un immense empire Cette spectaculaire opération fait suite à l'ouverture d'une information judiciaire le 25 juillet dernier pour "blanchiment aggravé en bande organisée" et "abus de biens sociaux". Les deux juges parisiens spécialistes de la lutte contre la criminalité financière, Serge Tournaire et Hervé Robert, envisagent la mise en examen de Michel Tomi au terme des 48 heures de garde à vue, ainsi que celle de plusieurs membres de son entourage. Le Corso-Africain qui vit à Libreville, au Gabon, a bâti en vingt ans un immense empire en Afrique de l'Ouest, dans les casinos, les machines à sous, le PMU, l'hôtellerie, l'immobilier et l'aviation d'affaires. Six jours avant cette descente policière, nous avions rencontré Michel Tomi. Une interview à lire dans Le Point en kiosque demain (Le Point n° 2179). À...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant