Opération de la prostate en 2011 : pourquoi Hollande n'a rien dit

le
2
Opération de la prostate en 2011 : pourquoi Hollande n'a rien dit
Opération de la prostate en 2011 : pourquoi Hollande n'a rien dit

«On est vraiment au-dessous de la ceinture, c'est le cas de le dire? » : c'est avec un gros soupir et une franche irritation que la garde rapprochée de François Hollande a accueilli hier la révélation dès potron-minet par France Info de l'opération chirurgicale subie en février 2011 par le futur président. Une « hypertrophie bénigne de la prostate », « sans conséquence » et « sans aucun suivi médical », a promptement déminé l'Elysée, conscient que la santé des présidents est sujette à fantasmes depuis les cancers cachés de Georges Pompidou et de François Mitterrand.

Pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt ? Car cela relevait de sa vie privée, expliquent en ch?ur les hollandais. « Ça concerne 80000 Français par an, c'est un non-événement total! Ça n'a strictement aucun impact sur sa capacité à exercer le pouvoir », assène un proche, pour qui cela n'avait donc pas vocation à être rendu public. Sur ce sujet, François Hollande, 59 ans, s'est toujours montré d'une grande constance : oui à la transparence, non au voyeurisme. Durant la campagne, il avait promis de publier « régulièrement » des bulletins de santé ? tous les six mois ?, sous réserve du « respect de l'intimité ». Raison pour laquelle il a choisi de taire son hospitalisation au service urologie de l'hôpital Cochin, vraisemblablement entre les 14 et 20 février 2011 selon les rares amis dans la confidence. « Il n'était même pas candidat », rappelle l'un. Par une facétie de l'histoire, il avait été interrogé sur France 2 une dizaine de jours plus tôt, le 1er février, sur la santé? de Jacques Chirac. Réponse : « La santé, c'est vraiment l'intimité. C'est à l'intéressé ou à sa famille de dire les choses, ou même de ne pas les dire. » Tout était résumé.

QUESTION DU JOUR. François Hollande aurait-il dû révéler son opération pendant la campagne ?

Certains vieux compagnons de route ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le jeudi 5 déc 2013 à 12:19

    Je réponds à la question : s'il avait dit quelque chose il ne serait pas là aujourd'hui, pour notre plus grand bonheur.

  • imozen le jeudi 5 déc 2013 à 11:59

    Hollande aurait subi une autre opération en 2011 selon le petit journal de canal+ : lui (re)faire les lèvres ! Pas comme Angelina Jolie, mais plus visibles que celles qu'il avait avant...