Opération de l'armée libanaise contre l'EI à Arsal

le
0
    BEYROUTH, 3 février (Reuters) - L'armée libanaise a tué deux 
hommes armés et arrêté 27 islamistes présumés, dont un 
commandant de l'organisation djihadiste  Etat islamique (EI), 
pendant une opération à Arsal, ville proche de la frontière 
syrienne, a-t-on appris mercredi de source proche des services 
de sécurité. 
    Selon cette source, le raid visait Abou Bakr al Rakkaoui, un 
chef local de l'EI, et d'autres dirigeants islamistes, sur la 
foi d'informations faisant état de leur présence dans la ville. 
Tous ont été arrêtés. 
    L'EI et le Front al Nosra syrien, lié à Al Qaïda, ont fait 
de fréquentes incursions à Arsal et y avaient notamment enlevé 
en 2014 plusieurs dizaines de soldats et policiers libanais, 
dont certains ont depuis été tués et d'autres libérés en échange 
de détenus islamistes. 
     
 
 (Mariam Karouny; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant