Opération de l'armée française au Mali contre des membres d'Aqmi

le
0

PARIS (Reuters) - Les forces françaises ont "neutralisé" dans la nuit de mercredi à jeudi au Mali plusieurs combattants d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a annoncé le chef d'état-major des armées françaises.

"Au Mali, ça n'est pas fini", a déclaré l'amiral Edouard Guillaud sur Europe 1, précisant que l'opération en question était toujours en cours jeudi matin.

"Cette nuit même, à deux heures et demie du matin, nous avons mené une opération spéciale contre un pick-up dans le désert, à à peu près 200-250 kilomètres à l'ouest de Tessalit, donc en plein milieu du désert, où nous avons neutralisé un certain nombre de gens d'Al Qaïda", a-t-il dit.

"Au moment où je parle, l'opération continue et maintenant nous récupérons le matériel qui va 'parler' d'une certaine façon et nous donner des renseignements supplémentaires", a-t-il ajouté.

L'amiral Guillaud a dit que l'armée française opérait de deux manières au Mali.

"Soit sur de grosses opérations comme il y a quinze jours -celle qui s'appelle 'Hydre'-, nous sommes en chasse, soit sur réaction, sur des tas de renseignements dont beaucoup viennent de la population" comme celle de la nuit dernière, a-t-il expliqué.

Il a affirmé que le niveau de violence avait "énormément" baissé au Mali depuis l'intervention de l'armée française.

"En huit mois, nous avons quand même fait des avancées phénoménales", a-t-il dit.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant