Opération dans le nord du Liban, l'armée tue trois hommes

le
0

BEYROUTH, 23 octobre (Reuters) - L'armée libanaise a tué trois hommes et en arrêté plusieurs autres au cours d'une opération menée jeudi au petit matin contre un appartement où étaient stockées des armes et des munitions sans doute destinées, à en croire les autorités, à servir au cours d'une attaque dans le pays, a-t-on appris auprès des services de sécurité. Un soldat a été blessé lors de l'opération. Dans l'appartement, à Assoun dans le nord du Liban, se trouvaient des hommes armés, libanais et syriens, recherchés par les autorités libanaises, dont un djihadiste du groupe Etat islamique (EI) accusé d'avoir décapité un soldat. L'armée libanaise a intensifié ses opérations pour empêcher des combattants, notamment de la branche syrienne d'Al Qaïda, le Front al Nosra, de passer au Liban en provenance de la Syrie voisine, mais elle est insuffisamment équipée pour ce genre de mission et a réclamé à plusieurs reprises davantage d'aide militaire. Des islamistes ont enlevé au total 33 membres des forces de sécurité libanaises, pour la plupart au cours d'une incursion à Arsal dans le nord du Liban en août, a-t-on déclaré de même source. Les islamistes ont tué trois des soldats en captivité depuis cette date. (Oliver Holmes; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant