Opep-Ryad dit que la baisse des prix pétroliers est temporaire

le
0

DUBAI, 18 décembre (Reuters) - Le ministre saoudien du Pétrole Ali al Naimi voit la baisse actuelle des prix pétroliers comme un phénomène temporaire et se dit optimiste sur l'avenir du secteur, rapporte jeudi l'agence officielle SPA. "Je suis optimiste sur l'avenir, ce que nous traversons actuellement et ce à quoi le monde fait face est une situation temporaire qui va passer", a-t-il déclaré. "L'économie mondiale, en particulier les marchés émergents, va revenir à une croissance durable, entraînant de fait une hausse de la demande de pétrole". Ali al Naimi a dit qu'il était difficile, voire impossible, pour l'Arabie saoudite et l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) de réduire leurs quotas de production, alors que d'autres pays hors-Opep augmentent la leur "à un moment où il est difficile de contrôler les prix". Selon le ministre saoudien du Pétrole, les quotas de production de l'Opep (30 millions de barils par jour) n'ont pas changé depuis plusieurs années, tandis que la production des autres pays ne cesse de croître. Ali al Naimi considère donc qu'une réduction des extractions du cartel entraînerait une hausse des parts de marché des pays non-Opep. "Nous perdrions aussi bien sur la part de marché que sur le prix", a-t-il déclaré. Vers 11h25 GMT, le baril de Brent de mer du Nord LCoc1 s'échangeait à 63,02 dollars, en hausse de 3,01%, et le brut léger américain CLc1 à 58 dollars, en progression de 2,74%. Depuis leur pic de juin, les cours pétroliers ont néanmoins perdu près de 50% de leur valeur, en raison notamment d'une surabondance de l'offre. (Rania El Gamal, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant