Opep-Ryad a augmenté sa production malgré la chute des cours

le
0

(Actualisé avec commentaire d'un délégué de l'Opep) LONDRES, 10 octobre (Reuters) - L'Arabie saoudite a annoncé à l'Opep avoir augmenté sa production de pétrole de 100.000 barils par jour en septembre, un signe supplémentaire que le premier exportateur mondial tarde à réagir à la chute des cours du pétrole sous les 100 dollars. Dans son rapport mensuel publié vendredi, l'Organisation des Pays exportateurs de Pétrole indique que l'Arabie saoudite a fait état d'une production de 9,704 millions de barils par jour (bpj) contre 9,597 millions en août. L'absence de réduction de la production pourrait inciter à penser que Ryad cherche à défendre ses parts de marchés plutôt que les cours. Le baril de Brent est tombé sous les 100 dollars en septembre, un niveau accepté par l'Arabie saoudite, pour la première fois en 14 mois. Dans son rapport mensuel, l'Opep laisse ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole inchangées et table toujours sur une accélération de la croissance de la demande en 2015. Elle pense également que la demande hivernale ravivera le marché. L'organisation se réunit à Vienne le 27 novembre pour décider de sa politique en matière de production pour les premiers mois de 2015. Il est peu probable que l'Opep convienne d'une réduction de la production à l'issue de cette réunion et il revient à Riyad de réduire sa production, a commenté un délégué de l'organisation. "Il faudrait poser la question à l'Arabie saoudite", a dit le délégué. Le ministre du pétrole de l'Iran Bijan Zanganeh a déclaré cette semaine, faisant apparemment référence à l'Arabie saoudite, que l'Opep tolèrerait cette baisse des cours du brut jusqu'à ce que les grands producteurs de l'Opep réduisent leur production. (Juliette Rouillon Alex Lawler, pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant