Opep-Peu d'espoir de baisse de la production pétrolière à Vienne

le
0

par Rania El Gamal et David Sheppard VIENNE, 27 novembre (Reuters) - Les pays producteurs de pétrole du Golfe, emmenés par l'Arabie saoudite, ne devraient pas plaider jeudi à Vienne pour une baisse de la production dans l'immédiat, en dépit des appels de certains pays membres de l'Opep à une réduction des extractions afin de tenter d'endiguer la baisse du prix du baril. Un délégué de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a dit à Reuters que le Conseil de coopération du Golfe avait adopté une position de consensus pour ne pas baisser les quotas de production. "L'Opep ne devrait sans doute pas réduire sa production aujourd'hui", a-t-il dit jeudi à quelques heures du début de la réunion de Vienne. Un autre délégué a confirmé cette information et un troisième a dit que le résultat était difficile à prédire. Le ministre saoudien du Pétrole Ali al Naïmi et son homologue des Emirats arabes unis (EAU) ont déclaré mercredi qu'ils s'attendaient à ce que le marché se stabilise de lui-même. ID:nL6N0TG358 Sur les marchés, le cours du Brent de mer de Nord LCOc1 est tombé à 76,30 dollars, inscrivant un plus bas de quatre ans. "Le consensus se renforce sur l'idée qu'il n'y aura pas d'accord sur une réduction significative de la production à cette réunion", a commenté Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix à Zoug, en Suisse. Certains analystes estiment que les cours pétroliers pourraient chuter jusqu'à 60 dollars le baril, faute d'une baisse significative des excédents de brut. VENEZUELA, IRAK ET ALGÉRIE POUR UNE BAISSE Pour le ministre iranien du Pétrole Bijan Zangeneh, certains membres de l'Opep se préparent désormais à une bataille des parts de marché. Ces membres jugent donc nécessaire la participation des pays non-membres de l'Opep à un éventuel effort de baisse de la production dans lequel s'engagerait l'Organisation des pays exportateurs de pétrole. "Certains membres de l'Opep croient que le moment est venu de défendre ses parts de marché", a-t-il dit. "Tous les spécialistes du marché croient qu'il y a une offre excédentaire sur le marché et que l'offre excédentaire sera encore là l'an prochain." De fait, si l'Opep, réduisait unilatéralement sa production, qui représente environ un tiers de l'offre mondiale, elle prendrait le risque d'abandonner des parts de marché aux producteurs nord-américains de pétrole de schiste. "L'offensive du pétrole de schiste nord-américain a considérablement sapé les positions de l'Opep et réduit sa part de marché", explique Gary Ross, directeur général du cabinet d'études spécialisé PIRA Energy Group. Si les pays producteurs du Golfe disposent de réserves de change qui leur permettent d'amortir d'une guerre des prix, celle-ci serait sans nul doute plus douloureuse pour d'autres pays membres du cartel, comme le Venezuela. Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Rafael Ramirez a d'ailleurs dit jeudi à la presse que son pays proposera que l'Opep réduise sa production, le marché présentant selon lui un excédent de l'offre de deux millions de barils par jour (bpj). ID:nL6N0TH1J3 Le ministre du Pétrole algérien a déclaré pour sa part que son pays était prêt à réduire sa production si le cartel décidait de prendre des mesures pour remonter les cours. Son homologue qatari Mohammed al Sada a déclaré de son côté qu'il voyait une harmonie au sein des membres de l'organisation et qu'il ne prévoyait pas de crise. L'Irak pour sa part s'est prononcé en faveur d'une réduction de la production. La Russie, qui produit 10,5 millions de barils de pétrole par jour (bpj), soit 11% de la production mondiale, a eu mardi des discussions avec plusieurs représentants de l'Opep, dont elle ne fait pas partie. Selon Igor Setchine, le PDG du géant pétrolier russe Rosneft ROSN.MM , Moscou ne baissera pas sa production de brut même si le baril tombe à 60 dollars. (avec Alex Lawler, Amena Bakr et Shadia Nasralla, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant