Open d'Australie : Serena mate encore Sharapova, Radwanska facile

le , mis à jour à 11:49
0

Pour la 19eme fois en 21 duels, Serena Williams a dominé Maria Sharapova mardi en quarts de finale de l'Open d'Australie. L'Américaine, qui n'a plus perdu face à la Russe depuis... 2004, s'est imposée en deux manches (6-4, 6-1, en 1h32) et affrontera la Polonaise Agnieszka Radwanska, tombeuse de Carla Suarez Navarro (6-1, 6-3), en demi-finales.

En ce jour de fête nationale célébrant l’arrivée des Européens en terre australienne le 26 janvier 1788, c’est bel et bien une Américaine qui a planté son drapeau à Melbourne. Serena Williams a encore une fois battu Maria Sharapova, en deux sets (6-4, 6-1). Pour la 18eme fois d’affilée, l’Américaine a vaincu son adversaire. Pire, la Russe n’a plus gagné un set depuis 2008 à Charleston. En 21 rencontres, Sharapova, cinquième au classement WTA, n’a battu la n°1 mondiale qu’à deux reprises. C’était en 2004, à Wimbledon (6-1, 6-4) et au Masters de Los Angeles (4-6, 6-2, 6-4). Mardi, Sharapova n’a rien pu faire. Malgré un break en début du match, la Russe a accumulé les erreurs, avec notamment six doubles fautes en quatre jeux de service. Williams a dès lors pris l’ascendant sur son adversaire et a remporté cinq jeux d’affilé.

« J’étais un peu léthargique, a expliqué Serena Williams devant la presse après sa victoire. J’ai quelques soucis avec une intoxication alimentaire depuis lundi. J’ai commencé lentement, j’ai manqué trois ou quatre coups faciles. Peu importe qui je joue, j’essaie de faire de mon mieux. Ça vient peut-être de son jeu. J’aime la manière dont elle frappe la balle. Quand je la joue, je sais automatiquement que je dois augmenter mon niveau de jeu. On se fait mieux jouer l'une et l'autre. »

De nouveau contrainte de reconnaitre la supériorité de Serena, Maria Sharapova continue pourtant de croire en son destin face à la n°1 : « C’est évidemment frustrant mais aussi motivant parce qu’elle est à un niveau différent, a réagi la Russe en conférence de presse. Elle t’impose de travailler, c’est inspirant. Si tu sers à 180 km/h contre la plupart des joueuses, tu fais un ace. Sauf contre Serena. Elle est très explosive au retour, c’est une de ses plus grandes forces. Elle reste toujours près de sa ligne, elle coupe les trajectoires et elle ne donne pas beaucoup d’angles. Tu n’as pas beaucoup de points gratuits contre elle. »

De son côté, Agnieszka Radwanska (4eme au classement ATP) n’a laissé aucune chance à Suarez Navarro (11eme) dans l’autre quart de finale du jour dans le tableau féminin, avec une victoire en deux sets (6-1, 6-3). C’était la quatrième confrontation entre les deux joueuses. La Polonaise a remporté son duel après sa défaite l’année dernière au Tournoi de Miami en trois sets (5-7, 6-0, 6-4). En demi-finales, Serena Williams affrontera donc Radwanska, lauréate du dernier Masters. En douze confrontations, l’Américaine a gagné huit fois et reste sur trois victoires consécutives en 2015. En attendant, la tenante du titre et la Polonaise peuvent fêter l’Australia Day de la plus belle des manières.

OPEN D’AUSTRALIE (Australie, WTA, Grand Chelem, dur extérieur, 17 989 560€)
Tenante du titre : Serena Williams (USA)

Demi-finales
S.Williams (USA, n°1) - A.Radwanska (POL, n°4)
Kerber (ALL, n°7) ou Azarenka (BLR, n°14) - Konta (GBR) ou Zhang (CHN, Q)

Quarts de finale
S.Williams (USA, n°1) bat Sharapova (RUS, n°5) : 6-4, 6-1
A.Radwanska (POL, n°4) bat Suarez Navarro (ESP, n°10) : 6-1, 6-3
Kerber (ALL, n°7) - Azarenka (BLR, n°14)
Konta (GBR) - Zhang (CHN, Q)

8emes de finale
S.Williams (USA, n°1) bat Gasparyan (RUS) : 6-2, 6-1
Sharapova (RUS, n°5) bat Bencic (SUI, n°12) : 7-5, 7-5
A.Radwanska (POL, n°4) bat Friedsam (ALL) : 6-7, 6-1, 7-5
Suarez Navarro (ESP, n°10) bat Gavrilova (AUS) : 0-6, 6-3, 6-2

Kerber (ALL, n°7) bat Beck (ALL) : 6-4, 6-0
Azarenka (BLR, n°14) bat Strycova (RTC) : 6-2, 6-4
Konta (GBR) bat Makarova (RUS, n°21) : 4-6, 6-4, 8-6
Zhang (CHN, Q) bat Keys (USA, n°15) : 3-6, 6-3, 6-3 

Alexandre RAVET

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant