Open d'Australie : Serena aimerait " bien être un robot "

le
0
Open d'Australie : Serena aimerait " bien être un robot "
Open d'Australie : Serena aimerait " bien être un robot "

Devant la presse samedi après sa défaite en finale de l'Open d'Australie, Serena Williams a d'abord rendu hommage à Angelique Kerber avant d'évoquer sa supposée invincibilité.

Décevante samedi lors de la finale de l’Open d’Australie, Serena Williams s’est logiquement inclinée devant Angelique Kerber (6-4, 3-6, 6-4). Alors qu’elle a apprécié la qualité des débats, l’Américaine a souhaité rendre hommage à la joueuse allemande qui a décroché son premier titre du Grand Chelem samedi à Melbourne. « C'était un très bon match, très intense, a détaillé la n°1 mondiale lors de la conférence de presse d’après-match. Je suis contente pour elle (Kerber). Ça fait longtemps qu'elle est sur le circuit. Je l'ai battue souvent (ndlr : 5 fois sur 6). Elle a très bien joué. Je pense que beaucoup de gens devraient s'inspirer de son attitude: rester positive et ne jamais abandonner. »

Et elle ? Qu’a-t-elle pensé de son niveau de jeu ? « C'est toujours gênant de jouer contre une gauchère. Les effets sont différents. J'ai beaucoup raté, du fond du court et au filet. Je n'ai pas choisi les coups qu'il fallait. Elle rapporte beaucoup de balles. Elle se bat beaucoup, elle ne donne rien. » Quant aux 22 titres du Grand Chelem qui lui étaient promis avant cette finale (elle aurait ainsi rejoint Steffi Graf dans la hiérarchie), Serena Williams a souhaité calmer l’enthousiasme ambiant autour de son énorme palmarès : « Tout le monde s'attend à ce que je gagne tous mes matchs, mais même si j'aimerais bien être un robot je n'en suis pas un. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant