Open d'Australie : Nadal a failli abandonner

le
0
Open d'Australie : Nadal a failli abandonner
Open d'Australie : Nadal a failli abandonner
Vainqueur en plus de quatre heures de jeu du qualifié américain Tim Smyczek, Rafael Nadal est revenu sur ce match difficile en conférence de presse. Pris de vertiges, l'Espagnol a également expliqué qu'il avait été " proche de ne pas continuer ".

A genou, le poing serré, Rafael Nadal a célébré sa victoire au deuxième tour de l'Open d'Australie à la manière d'un titre. Et pour cause, l'Espagnol s'est sans doute vu quitter Melbourne dès ce mercredi, tant son match face à Tim Smyczek fut compliqué. A la fin de la troisième manche, le numéro 3 mondial a même fait appel au médecin au bord du court. « La météo était différente des derniers jours, très humide. Je transpire toujours énormément quand il fait humide. Mais je ne sais pas ce qu'il s'est passé... Je suis resté longtemps sans compétition, sans jouer, dans des conditions difficiles. Je me suis beaucoup entraîné, donc je ne devrais pas me sentir fatigué après seulement 40 minutes, s'est interrogé Rafael Nadal en conférence de presse, ce mercredi soir à Melbourne. Quand j'ai servi pour le gain du troisième set, j'étais à deux doigts de vomir. C'était une sensation horrible. J'ai vraiment trop souffert pendant trois heures et demie sur ce court. Beaucoup trop. »

« J'avais des vertiges au point d'avoir l'impression de tomber »

« J'avais de mauvaises sensations sur le court, j'étais proche de ne pas continuer parce que j'avais des vertiges, au point d'avoir l'impression que j'allais tomber. Dans les trois derniers sets, j'ai essayé de jouer de façon plus agressive, pour ne pas avoir à trop courir et chercher des coups gagnants. » Une tactique payante qui a permis au Majorquin de remonter un écart de deux sets à un en faveur de Smyczek. Au troisième tour, jeudi, Nadal retrouvera Dudi Sela. Un adversaire largement à sa portée. Et d'ici là, l'Espagnol aura eu le temps de récupérer des efforts consentis ce mercredi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant