Open d'Australie: Li Na et Victoria Azarenka en finale

le
0
VICTORIA AZARENKA EN FINALE DE L'OPEN D'AUSTRALIE
VICTORIA AZARENKA EN FINALE DE L'OPEN D'AUSTRALIE

par Eric Salliot

MELBOURNE (Reuters) - La Biélorusse Victoria Azarenka, qui a mis fin jeudi au parcours étonnant de la jeune Américaine Sloane Stephens (6-1 6-4), et la Chinoise Li Na, qui a infligé une cinglante défaite 6-2 6-2 à la Russe Maria Sharapova, se retrouveront samedi en finale de l'Open d'Australie de tennis.

En plus de décrocher un deuxième titre en Grand Chelem, Victoria Azarenka aura l'occasion de conserver sa place de numéro un mondiale. Si elle s'incline, c'est Serena Williams qui récupérera le trône.

A 19 ans, Sloane Stephens a pu croire vers la fin du deuxième set que le scénario de sa victoire inattendue contre Serena Williams en quarts de finale allait se répéter face à la Biélorusse.

Après avoir tranquillement empoché la première manche, Victoria Azarenka a semblé se plaindre au niveau des côtes. Manifestement gênée sous un soleil écrasant, la Biélorusse a ensuite multiplié les signes de nervosité, voire de franche irritation quand elle a été incapable de conclure sur son service à 5-3 malgré cinq balles de match.

Cela n'a été qu'un court répit pour Sloane Stephens, qui avait déjà profité des ennuis physiques de Serena Williams au tour précédent, et Victoria Azarenka a mis fin au soupçon de suspense dès le jeu suivant, non sans déclencher en même temps un début de polémique.

Invoquant ses soucis physiques, la Biélorusse a en effet obtenu un arrêt du jeu à 5-4.

"EN PANIQUE"

Interrogée sur le court après sa victoire, elle a expliqué son bref retour aux vestiaires par sa nervosité, un motif qui ne saurait justifier une interruption du match. "On a failli avoir la plus grosse peur de conclure de l'année, je n'arrivais plus à respirer", a-t-elle dit.

Un peu plus tard en conférence de presse, la Biélorusse a dû s'employer à clarifier les faits.

"En fait, j'ai connu un problème aux côtes à 4-2", a-t-elle alors expliqué.

"J'aurais dû demander le kiné à cet instant, c'est ma faute. Mais cela s'est aggravé, j'étais en panique car c'était la première fois que cela m'arrivait. Dans le vestiaire, le kiné m'a expliqué qu'une telle douleur pouvait bloquer le diaphragme", a-t-elle ajouté avant de balayer les interrogations.

"Sloane a dû attendre dix minutes? Cela m'est déjà arrivé qu'une de mes adversaires prenne un ?time-out'."

La première demi-finale entre Li Na et Maria Sharapova a été beaucoup plus limpide.

Après un début de tournoi impressionnant, la Russe a trouvé un sacré répondant en face d'elle. La partie a été acharnée (1h33) mais Li Na a été solide dans les moments importants, écartant six des sept balles de break sur sa mise en jeu.

Victoria Azarenka et Li Na s'affronteront samedi soir pour la dixième fois. La Biélorusse mène 5-4 mais la Chinoise a remporté l'unique confrontation sur la Rod Laver Arena, en 2011.

Avec Ian Ransom et Greg Stutchbury, édité par Bertrand Boucey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant