Open d'Australie: les Français reçus cinq sur six à Melbourne

le
0
JÉRÉMY CHARDY SE DÉFAIT DE MARCEL GRANOLLERS AU 2E TOUR À MELBOURNE
JÉRÉMY CHARDY SE DÉFAIT DE MARCEL GRANOLLERS AU 2E TOUR À MELBOURNE

par Eric Salliot

MELBOURNE (Reuters) - Dans l'étuve de Melbourne, avec des températures proches de 40°, les Français ont frôlé le carton plein jeudi à l'Open d'Australie en qualifiant cinq joueurs pour le troisième tour : Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon, Jérémy Chardy, Gaël Monfils et Richard Gasquet.

Seule une ombre est venue noircir ce tableau : l'élimination de Kristina Mladenovic, battue 6-4 6-3 par l'Américaine Sloane Stephens.

Les résultats des matches de jeudi et le hasard du tirage au sort de Melbourne font qu'il y aura au moins un Français en huitième de finale du premier tournoi du Grand Chelem de l'année puisque que Gilles Simon et Gaël Monfils s'affronteront au troisième tour.

Chef de file de la délégation tricolore, Jo-Wilfried Tsonga (n°7) a servi d'éclaireur de cette journée faste en dominant en fin de matinée le Japonais Go Soeda, 73e mondial, en trois sets, 6-3 7-6 6-3.

Samedi, le Français partira favori face à Blaz Kavcic, 93e mondial, d'autant que le Slovène a fini sa partie en cinq sets face à l'Australien James Duckworth totalement exténué.

De son côté, Gaël Monfils, 86e mondial, a de nouveau offert un spectacle rare lors de son succès en cinq sets et 3h37 de jeu face au Taiwainais Yen-Hsun Lu (7-6 4-6 0-6 6-1 8-6).

Le Français a conclu dans la fébrilité lors de sa sixième balle de match après avoir commis des doubles fautes sur les quatre précédentes occasions. Au total, le Parisien a rendu une copie illisible avec 29 aces pour 23 doubles fautes.

"Ce sont des doubles fautes de fatigue. Je voulais finir sur un ace parce que je ne voulais pas entamer l'échange", s'est justifié le Parisien en conférence de presse.

"A la fin du deuxième set, j'étais vraiment épuisé. J'avais du sang dans la salive, je me voyais presque partir, c'est pour cela que je n'ai pas joué le troisième set. Ce n'était pas du bluff, j'étais 'rôti'. Mais je pensais bien me battre encore. Il m'a ouvert des portes et j'ai su entrer, avec de la réussite."

Samedi, Gaël Monfils disputera une place en huitièmes à Gilles Simon. Le Niçois, tête de série n°14, a une nouvelle fois comblé le déficit d'un set avant de s'imposer 2-6 6-3 7-6 6-2 face à Jesse Levine, 88e mondial. Le Français n'avait plus atteint le troisième tour à Melbourne depuis 2009.

GASQUET "EN FORME"

"Il faisait très chaud, j'avais la gorge très sèche mais depuis qu'on est en Australie, on est habitué", a dit Gilles Simon. "J'ai beaucoup mieux servi que mardi et ça m'a beaucoup aidé car du fond, ce n'était pas grandiose", a-t-il ajouté.

Tête de série n°9, Richard Gasquet a aisément préservé son invincibilité en 2013 face au Colombien Alejandro Falla, 54e mondial. Très en confiance, le Français a signé un succès expéditif, 6-3 6-2 6-2.

"J'ai des bonnes statistiques face aux gauchers, sauf Nadal", a commencé par dire Richard Gasquet en conférence de presse. "Sérieusement, je me sens très en forme mais je sais que c'est fragile. J'ai vraiment envie d'aller plus loin et pourquoi pas retrouver Jo en huitième", a poursuivi le Biterrois.

Pour mériter cet éventuel choc 100% français, l'Héraultais devra se débarrasser du Croate Ivan Dodig, 74e mondial.

Cinquième de cordée, Jérémy Chardy, 36e mondial, a dominé l'Espagnol Marcel Granollers (n°30) en quatre manches (6-3 3-6 6-1 6-2) pour s'offrir pour la première fois de sa carrière un troisième tour à Melbourne.

"C'était très lourd sur le court mais j'ai essayé de ne pas penser à cela. Je ne sais pas s'il a pris un coup de chaud. D'habitude, j'ai des problèmes contre les joueurs qui me font jouer un coup de plus. Mais lors du stage à l'île Maurice, j'ai pris la résolution de monter plus au filet et ça m'a servi", a-t-il expliqué.

En seizièmes de finale, Jérémy Chardy s'attaquera à l'Argentin Juan Martin Del Potro, tête de série 6. "On s'est affronté une fois, l'été dernier à Cincinnati et il m'avait largement battu. On sait qu'il peut battre les meilleurs."

Dans le tableau féminin, Kristina Mladenovic n'est pas parvenue à rejoindre Marion Bartoli au troisième tour. La Française a échoué face à l'Américaine Sloane Stephens, tête de série n°29.

"Je n'avais pas de grosses sensations et c'était un match très moyen des deux côtés. Le fait d'avoir été stoppée vingt jours en raison de ma blessure au poignet ne m'a guère aidée", a dit la joueuse de 19 ans.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant