Open d'Australie: la France retombe dans la frustration

le
0
JÉRÉMY CHARDY CÈDE FACE À DAVID FERRER À MELBOURNE
JÉRÉMY CHARDY CÈDE FACE À DAVID FERRER À MELBOURNE

par Eric Salliot

MELBOURNE, Australie (Reuters) - L'euphorie du record de huit Français au troisième tour de l'Open d'Australie est vite retombée vendredi à Melbourne où Richard Gasquet, Jérémy Chardy et Edouard Roger-Vasselin ont été éliminés avec des regrets pour chacun des trois.

Opposé à Tommy Robredo (n°17), Richard Gasquet (n°9) a livré un premier set de haute volée avant d'être coupé dans son élan par une grosse averse.

Une fois le toit de la Hisense Arena installé, il a bafouillé son tennis. Revenu à hauteur, l'Espagnol a imposé un combat physique et a obtenu gain de cause après trois heures et 19 minutes sur le score de 2-6 7-5 6-4 7-6 (6).

Richard Gasquet a mené 4-1 au troisième set et s'est procuré deux balles d'égalisation à deux manches partout dans le douzième jeu mais Robredo a su lui fermer la porte.

"Il y a de la frustration évidemment mais il a très bien joué. Je savais que c'était une tête de série à éviter et cela s'est vérifié", a déclaré le Français.

"L'installation du toit m'a fait du mal car ma balle giclait moins dans l'air. Il a mieux profité de cette situation. De plus, il a très bien servi. J'ai eu des occases dans le quatrième set mais, à chaque fois, il a bien joué. Je manque de compétition, je suis arrivé diminué avec ma blessure aux côtes mais il faut le féliciter."

"LA TÊTE CONTRE LE MUR"

Quart de finaliste l'an dernier, Jérémy Chardy (n°29) a été stoppé dès le troisième tour par David Ferrer (n°3) en trois sets (6-2 7-6(5) 6-2).

Sous un soleil de plomb, le Français a servi pour égaliser à une manche partout mais il n'a pu convertir cinq balles de set.

"Le regret principal, c'est de ne pas avoir pu passer de premières balles", a-t-il dit. "Sinon Ferrer a souvent touché les lignes mais ce n'est pas un hasard si les meilleurs ont de la réussite. Ils ont l'habitude et la confiance dans ses moments-là."

Jérémy Chardy quittera le Top 40 lors de la publication du prochain classement ATP.

Quant à Edouard Roger-Vasselin, 40e mondial, il va longtemps cauchemarder sur ses deux premiers sets gagnés pour rien et sur une balle de match manquée dans le neuvième jeu de la cinquième manche face au Sud-Africain Kevin Anderson (n°19), victorieux sur le fil 3-6 4-6 6-3 7-6 7-5.

"Je n'ai qu'une envie: me taper la tête contre le mur. Cette balle de match, je vais longtemps y repenser. Sur son service, je retourne bien mais sur le coup droit suivant, ça accroche la bande. Il suffisait de tenir l'échange", a-t-il dit.

"J'ai reçu plein de messages de félicitations pour mon tournoi mais je m'en moque. Je ne sais pas si j'aurai de nouveau l'occasion d'accéder aux huitièmes de finale d'un Grand Chelem."

Pour Novak Djokovic et Serena Williams, le tournoi tourne à la routine. Les deux favoris seront au rendez-vous de la deuxième semaine, face à l'Italien Fabio Fognini (n°15) et à la Serbe Ana Ivanovic (n°14).

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant