Open d'Australie: Federer assure pour sa 1000e et retrouve Nadal

le
0
RAFAEL NADAL REJOINT ROGER FEDERER EN DEMI-FINALE À MELBOURNE
RAFAEL NADAL REJOINT ROGER FEDERER EN DEMI-FINALE À MELBOURNE

par Eric Salliot

MELBOURNE (Reuters) - Roger Federer a disputé mardi le 1.000e match de sa carrière professionnelle, un match gagné qui lui vaudra de se retrouver jeudi face à Rafael Nadal en demi-finale de l'Open d'Australie.

Les deux hommes ne s'étaient plus rencontrés en Grand Chelem avant l'ultime rencontre depuis 2005, et une demi-finale remportée alors par l'Espagnol à Roland-Garros sur la voie de son premier tournoi majeur.

Roger Federer a honoré à la perfection ce 1.000e match en surclassant Juan Martin Del Potro, tête de série n°11, en trois sets (6-4 6-3 6-2) alors que Rafael Nadal a mis quatre heures et 16 minutes pour se débarrasser de Tomas Berdych, n°7, en quatre sets (6-7 7-6 6-4 6-3).

En plein soleil, le Suisse a signé une démonstration très clinique. Après un départ en trombe (3-0, balle de 4-0), il a laissé revenir l'Argentin mais celui-ci n'était pas de taille à rivaliser. Il a été breaké cinq fois, encaissant au passage une rafale de 38 points gagnants.

"Ça fait 1.000 matches, pas 1.000 victoires, ça fait une énorme différence", a tempéré Roger Federer.

"Avec le soleil, c'était dur de bien voir la balle mais je suis content de m'en être si bien sorti. J'ai quelques courbatures mais ce ne n'est rien, je vais aborder ma demi-finale avec la fraîcheur nécessaire, c'est tout ce que j'espérais.

"Maintenant, j'aimerais retrouver Rafa en raison de notre finale épique en 2009. J'aimerais avoir une nouvelle chance contre lui", a ajouté le Suisse, qui ne connaissait pas encore le nom de son futur adversaire au moment d'évoquer le match perdu en 2009 contre Nadal, qu'il avait terminé en larmes.

NADAL MOINS NERVEUX

Le voeu du troisième joueur mondial a été exaucé mais c'est seulement à minuit que l'Espagnol a fini par vaincre Tomas Berdych au terme du plus beau match de la quinzaine australienne.

Ce quart de finale a été marqué par plusieurs incidents d'arbitrage. Le plus notable ayant eu lieu à cinq points partout dans le tie break de la première manche.

Rafael Nadal s'était vu refuser l'obtention d'un challenge pour avoir trop tardé à le réclamer alors que la balle de Berdych était manifestement faute.

Courant après le score, l'Espagnol a contenu tant qu'il a pu le Tchèque, sauvant même une balle de deux manches à zéro dans le deuxième tie break sur une volée de son adversaire hors des limites du court.

Ce point fut incontestablement le tournant du match car Tomas Berdych, une fois rejoint au score, a décliné physiquement.

Moins nerveux que son rival, Rafael Nadal a fini sur une série de coups droits gagnants. Depuis qu'il a rajouté trois grammes de plomb en tête de sa raquette, le Majorquin a gagné en percussion.

"Dans les deux premiers sets, chacun a eu sa chance mais j'ai été bien content qu'il mette dehors sa volée de revers", a reconnu Rafael Nadal.

"Ce sera la deuxième fois que je vais affronter Roger Federer sur ce court. En 2009, j'avais eu un match très dur physiquement deux jours auparavant (face à son compatriote Fernando Verdasco-NDLR) et je ne pensais vraiment pas pouvoir gagner (en finale contre Federer)."

Il s'agira du 27e match entre les deux hommes qui, s'ils disent s'apprécier, ne se feront aucun cadeau. L'Espagnol, 25 ans, mène par 17 victoires à neuf contre son aîné de cinq ans.

Edité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant