Open d'Australie : Et à la fin, c'est Djoko qui gagne...

le
0
Open d'Australie : Et à la fin, c'est Djoko qui gagne...
Open d'Australie : Et à la fin, c'est Djoko qui gagne...

Impressionnant et intouchable pendant deux sets avant de subir un petit contrecoup qui a remis Federer dans le match, Novak Djokovic a finalement battu le Suisse en quatre manches jeudi en demi-finales de l'Open d'Australie (6-1, 6-2, 3-6, 6-3, en 2h19) . Dimanche, le Serbe, déjà cinq fois vainqueur à melbourne, va disputer la 19eme finale de Grand Chelem de sa carrière, face à Murray ou Raonic.

Comme lors de leurs deux confrontations en Grand Chelem en 2015 (finales de Wimbledon et US Open), Novak Djokovic a dominé Roger Federer en quatre sets, jeudi en demi-finales de l'Open d'Australie. Mais cette fois, malgré le gain du troisième set par le Suisse, les débats ont été beaucoup moins équilibrés, le score moins serré qu'à Londres et New York reflétant une domination totale, implacable du n°1 mondial. Impressionnant et sur une autre planète pendant deux sets alors que Federer ne faisait rien de bon, dépassé par la vitesse du Serbe et incapable de régler la mire, Novak Djokovic a certes subi un contrecoup dans le troisième acte avant d'être bousculé dans le quatrième. Mais un resserrage de boulons plus tard et le roi du tennis actuel concluait sans trembler les débats en quatre manches. Du grand art.

« J’ai joué un tennis incroyable les deux premiers sets, a reconnu le Djoker sur le court au micro de Jim Courier. Il le faut pour battre un joueur comme Roger. Je savais qu’il allait être agressif, qu’il viendrait au filet. J’ai mis beaucoup d’intensité, j’ai joué comme il faut. » Ce qui a également impressionné, c’est la capacité de Djokovic d’hausser son niveau de jeu à des hauteurs incroyables alors qu’il avait tant balbutié contre Gilles Simon il y a quatre jours. « J’ai déjà joué des quatre ou cinq sets dans mes précédents Grand Chelem. Ça a été très dur contre Simon c’est vrai, mais c’est aussi un jeu mental pour ensuite mieux jouer aux tours suivants. »

Grâce à cette nouvelle victoire contre l'ancien n°1 mondial, Djokovic semble avoir encore franchi un cap dans le sublime, lui qui domine désormais les bilans face aux autres membres du Big Five (Nadal, Federer, Murray, Wawrinka). Qualifié pour la 19eme finale de Grand Chelem de sa carrière - qu'il jouera face à Murray ou Raonic, acteurs de la deuxième demie, programmée vendredi - le joueur serbe, déjà quintuple vainqueur à Melbourne (2008, 2011, 2012, 2013, 2015), fait ainsi mieux que Sampras (18) et égale Ivan Lendl tout en restant derrière Nadal (20 finales de Majeur) et Federer (27). « Je suis au pic de ma carrière et j’essaie d’en profiter. » Après cette nouvelle démonstration, quelque chose nous dit qu'il va en profiter encore longtemps...

OPEN D’AUSTRALIE (Australie, ATP, Grand Chelem, dur extérieur, 17 989 560€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

Finale
Djokovic (SER, n°1) - Raonic (CAN, n°13) ou Murray (GBR, n°2)

Demi-finales
Djokovic (SER, n°1) bat Federer (SUI, n°3) : 6-1, 6-2, 3-6, 6-3
Raonic (CAN, n°13) - Murray (GBR, n°2)

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Nishikori (JAP, n°7) : 6-3, 6-2, 6-4
Federer (SUI, n°3) bat Berdych (RTC, n°6) : 7-6, 6-2, 6-4
Raonic (CAN, n°13) bat Monfils (FRA, n°23) : 6-3, 3-6, 6-3, 6-4
Murray (GBR, n°2) bat Ferrer (ESP, n°8) : 6-3, 6-7, 6-2, 6-3

8emes de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Simon (FRA, n°14) : 6-3, 6-7, 6-4, 4-6, 6-3
Nishikori (JAP, n°7) bat Tsonga (FRA, n°9) : 6-4, 6-2, 6-4
Federer (SUI, n°3) bat Goffin (BEL, n°15) : 6-2, 6-1, 6-4 
Berdych (RTC, n°6) bat Bautista Agut (ESP, n°24) : 4-6, 6-4, 6-3, 1-6, 6-3

Monfils (FRA, n°23) bat Kuznetsov (RUS) : 7-5, 3-6, 6-3, 7-6
Raonic (CAN, n°13) bat Wawrinka (SUI, n°4) : 6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3
Ferrer (ESP, n°8) bat Isner (USA, n°10) : 6-4, 6-4, 7-5
Murray (GBR, n°2) bat Tomic (AUS, n°16) : 6-4, 6-4, 7-6 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant