Open d'Australie: Djokovic et Serena Williams, grands favoris

le
0
SERENA WILLIAMS FAVORITE DE L'OPEN D'AUSTRALIE
SERENA WILLIAMS FAVORITE DE L'OPEN D'AUSTRALIE

par Nick Mulvenney

SYDNEY (Reuters) - Forts d'une année 2012 qui les a vu régner de façon différente sur le tennis mondial, Novak Djokovic et Serena Williams s'annoncent comme les grands favoris de l'Open d'Australie, première levée du Grand Chelem de la saison qui débute lundi.

Le Serbe n'a certes remporté la saison dernière qu'un seul tournoi du Grand Chelem - à Melbourne où il défendra donc son titre -, et perdu un temps sa première place mondiale au profit de Roger Federer après Wimbledon.

Mais il a su reprendre les rênes de la hiérarchie à force de régularité et d'une fin de saison qui l'a vu remporté le Masters de Londres.

Serena, la cadette des soeurs Williams, n'a elle fini la saison qu'à la troisième place mondiale, la tête de la hiérarchie étant occupée par Victoria Azarenka qui, il y a un an, remportait son premier titre majeur en Australie.

Mais en n'ayant joué qu'une demi-saison, l'Américaine peut se targuer de deux titres du Grand Chelem (Wimbledon et US Open), de deux titres olympiques à Londres (en simple et en double avec sa soeur aînée Venus) et d'un sacre aux Masters d'Istanbul.

Fatalement, ces deux monstres des courts partent donc en première ligne pour un nouveau titre majeur mais ne devront pas faire abstraction d'une concurrence prête à tout pour les faire chuter.

Djokovic adore les conditions de jeu proposées à Melbourne Park, où il s'est déjà imposé à trois reprises, dont ces deux dernière années. La chaleur - souvent à la limite du supportable -, la rapidité du court, tout lui va, comme l'a encore prouvé sa victoire en cinq sets sur Andy Murray l'an passé.

FEDERER TOUJOURS LÀ

Mais depuis, l'Écossais est devenu champion olympique à Londres et a décroché à l'US Open son premier titre du Grand Chelem.

Et si Rafael Nadal, ancien numéro un mondial toujours handicapé par une blessure récurrente au genou, a déclaré forfait pour ce premier tournoi majeur de l'année 2013, Roger Federer - 17 titres du Grand Chelem à son palmarès, un record -, n'a toujours pas dit son dernier mot malgré ses 31 ans

Le Suisse, qui a assuré l'an passé l'intérim de Djokovic à la place de numéro un mondial entre juillet et novembre, s'est déjà imposé quatre fois à Melbourne Park et rêve sans nul doute de récidiver, trois ans après son dernier titre en Australie.

L'Espagnol David Ferrer, qui a connu la meilleure saison de sa carrière en 2012 avec sept titres conquis dans l'année et vient de s'imposer pour la quatrième fois de sa carrière dans le tournoi d'Auckland sera également en embuscade.

A surveiller également l'Argentin Juan Martin Del Potro, vainqueur de l'US Open 2009, et qui revient à son meilleur niveau après une année 2010 gâchée par une blessure au poignet, et le Tchèque Tomas Berdych.

Côté français, les chances semblent maigres, malgré le bon début de saison de Richard Gasquet, revenu fin 2012 dans le Top 10 et vainqueur il y a deux semaines du tournoi de Doha.

Jo-Wilfried Tsonga, huitième mondial et numéro un français, laisse lui ses supporters dans l'expectative après avoir renoncé la semaine dernière à aller au bout de la Hopman Cup, exhibition mixte, en raison d'une douleur à l'aine.

Le tirage au sort n'a pas été des plus cléments pour le tennis tricolore: Paul-Henri Mathieu a été désigné pour affronter Djokovic au premier tour. Le même honneur est revenu à Benoît Paire qui jouera lui face à Federer.

RADWANSKA EN CONFIANCE

Dans le tableau féminin, Serena Williams semble, elle, sans véritable rivale - si son physique tient le coup -, pour décrocher un sixième titre à Melbourne.

L'Américaine a lancé sa saison avec un premier titre à Brisbane le week-end dernier et peut se targuer de 35 victoires sur ses 36 derniers matches. Elle vise à l'Open d'Australie son troisième titre du Grand Chelem consécutif, le 16e de sa carrière.

Victoria Azarenka est la tenante du titre mais la Biélorusse, numéro un mondiale, n'a pas la faveur des pronostics face à Serena, contre qui elle ne compte qu'une victoire en 12 rencontres et qu'elle pourrait retrouver dès les demi-finales.

Azarenka avait réalisé un incroyable début de saison en 2012 avec 26 victoires de rang mais aborde cette année la première levée du Grand Chelem tout juste remise d'un ongle incarné qui l'avait contrainte au forfait en demi-finale à Brisbane juste avant d'affronter... Serena.

Maria Sharapova, victorieuse de l'épreuve en 2008 et deuxième mondiale, revient également d'une blessure qui l'avait obligée à renoncer à Brisbane. La Russe s'est cependant déclarée prête à défendre ses chances et a affirmé être contente de sa préparation.

Outre Serena Williams, l'autre joueuse en forme de ce début de saison est la Polonaise Agnieszka Radwanska, qui a successivement remporté les tournois d'Auckland et de Sydney.

Battue en finale à Wimbledon par Williams l'été dernier, elle arrive à Melbourne en pleine confiance, tout comme la Chinoise Li Na, qui s'est, elle, imposée à Shenzheng.

Si Djokovic l'emportait, il deviendrait le troisième joueur de l'histoire, après Andre Agassi et Federer, à s'imposer quatre fois à Melbourne alors qu'une sixième victoire de Serena ferait d'elle l'égale de Margareth Court.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant