Open d'Australie : " Ce n'est pas la fin du monde " pour Azarenka

le
0
Open d'Australie : " Ce n'est pas la fin du monde " pour Azarenka
Open d'Australie : " Ce n'est pas la fin du monde " pour Azarenka

« Lors du premier et du troisième set, j'ai juste commis beaucoup trop d'erreurs, surtout à des moments importants. Comme ce contre-amorti où j'avais tout le court ouvert. Evidemment, elle était très forte en passing aujourd'hui et elle était sur chaque balle. Mais je n'étais pas assez concentrée pour finir les points correctement. Mon jeu n'était pas en place aujourd'hui. Mais elle a vraiment très bien joué. Elle a été agressive. Elle faisait tout. Elle devinait juste. J'étais un peu trop prévisible. Je me suis montrée un peu trop entêtée, à toujours faire la même chose, toujours rater les mêmes coups. Au deuxième set, j'ai réussi à me révolter. Mais au troisième set, le premier jeu était important, et je l'ai laissé filer trop facilement. A partir de ce moment là, je n'ai pas pu retourner à la bagarre. C'était dur. Elle a été solide du fond du court. Elle est venue au filet quand il le fallait. Elle a bien servi dans les moments importants. Elle a tout fait un peu mieux que moi. Je la regardais juste. J'étais un peu spectatrice. Ça ira mieux demain. Je serai au travail. Ce n'est pas la fin du monde. Je ne veux pas lui enlever ce qu'elle a réussi. Elle a joué incroyablement bien. Il faut que je réfléchisse un peu plus sur le court, que je comprenne ce qui se passe en jouant, ne pas être dans le brouillard et juste regarder mon adversaire jouer remarquablement bien. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant