Opel sacrifie à son tour une usine en Europe

le
0
Après PSA et Ford, la filiale de General Motors arrêtera en 2016 la production à Bochum (Allemagne).

Opel ne produira plus de voiture à Bochum à partir de 2016. La mauvaise nouvelle était attendue depuis plus de deux ans, mais elle a eu l'effet d'une bombe en Allemagne, notamment chez les «Opelanner», les 20 000 salariés allemands de la marque à l'éclair.

Ils pointent du doigt la responsabilité de l'américain General Motors (GM), maison mère du constructeur. «La situation actuelle d'Opel est le résultat de dizaines d'années d'erreurs de gestion et d'un manque de continuité dans la politique de l'entreprise», accuse Wolfgang Schäfer-Klug, président du comité d'entreprise d'Opel, qui a réclamé lundi un «un projet viable» pour l'ensemble des sites allemands. La direction d'Opel a confirmé que l'usine de Bochum ne produirait plus de voitures après 2016. Elle a toutefois affirmé vouloir y maintenir un centre logistique, qui sera «éventuellement étendu», et ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant