Opel révèle le Zafira Tourer et l'Astra GTC

le
0
Pas question pour un constructeur allemand de rester aux abonnés absents lors de sa grand messe biennale, à Francfort. Opel n'y échappe pas.

La rentrée des classes a déjà sonné du côté de Rüsselsheim, dans la banlieue de Francfort, siège du germano américain Opel. Sans même attendre l'ouverture de son salon national qui, une année sur deux, alterne avec celui de Paris, il a déjà révélé deux nouveautés importantes de sa gamme. Alors qu'il s'apprête à commercialiser l'Ampera, un clone de la Chevrolet Volt, dont le prolongateur d'autonomie à énergie thermique lui permettra d'aller au-delà des 80 km de roulage électrique, il dévoile le descendant du Zafira.

Rival du Citroën Picasso, le Zafira s'en inspire pour le vaste pare brise montant sur le toit et occultable par des panneaux coulissants. Son habitacle flexiblle de 2 à 7 places a été encore amélioré.
Rival du Citroën Picasso, le Zafira s'en inspire pour le vaste pare brise montant sur le toit et occultable par des panneaux coulissants. Son habitacle flexiblle de 2 à 7 places a été encore amélioré.

Baptisé Zafira Tourer pour l'occasion, il modernise largement les lignes du monospace bien connu en s'inspirant de près du concept car de Genève et conservant ce qu'il a de meilleur, la modularité sept places. Déjà remarquable, cell

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant