Opel Cascada : retour en grâce

le
0
La marque au blitz renoue avec le grand cabriolet et la capote en toile. Une élégante façon de monter en gamme.

La quatrième génération d'Astra ne connaîtra pas de déclinaison cabriolet. Opel a préféré lancer le Cascada, un long cabriolet quatre places qui sort du lot des compactes pour venir chasser sur les terres des stars de la catégorie supérieure que sont les cabriolets Audi A5, BMW Série 3 et Mercedes Classe E.

Pour accéder à cette classe «premium», les stylistes sont partis du châssis sophistiqué de l'Astra OPC. En lui greffant de généreux porte-à-faux, ils ont dessiné une silhouette élancée, longue de près de 4,70 m, empreinte d'une élégance certaine. Le choix d'une capote en toile, moins encombrante qu'un toit rigide escamotable, leur a offert davantage de liberté.

Les joncs chromés qui ornent la calandre, la malle arrière et ceinturent l'habitacle évoquent l'univers du haut de gamme. L'intérieur soigné, typique des dernières créati...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant