Opel Adam : la mini a du style

le
0
Le succès des citadines pimpantes type Mini, Citroën DS3, Fiat 500 et Audi A1 inspire Opel qui réplique avec l'Adam.

 

Parmi les raffinements: le volant chauffant. (DR)
Parmi les raffinements: le volant chauffant. (DR)

Parmi les raffinements: le volant chauffant. (DR)

 

Adam? C'est avant tout le prénom du fondateur de la marque Opel. C'est à présent le nom de baptême de la nouvelle citadine de la firme allemande. Dans un format de 3,70 m de long, à peine plus court qu'une Mini, ce véhicule qui effectuera sa première publique dans le cadre du Mondial de l'Automobile de Paris, fin septembre, est la nouvelle arme de l'opération séduction engagée par la firme à l'éclair. À forte personnalité, sa silhouette ronde est marquée par des flancs très travaillés avec le coup de gouge et des teintes de toit contrastées avec la carrosserie. Opel annonce ainsi des possibilités d'individualisation «quasi illimitées». C'est que l'Adam vise rien moins que le segment des citadines chics animé par la Mini, la Fiat 500, la Citroën DS3 et l'Audi A1. Ces modèles ont visiblement montré la voie à suivre pour Opel, soucieux lui aussi de sortir des sentiers battus pour dégager du profit ave

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant