OPA en vue dans les logiciels: des petites valeurs à acheter

le , mis à jour le
0
Depuis 2010, douze éditeurs hexagonaux ont changé de mains. (© Woicik)
Depuis 2010, douze éditeurs hexagonaux ont changé de mains. (© Woicik)

Une prime de 194% ! C’est ce qu’a offert Edenred pour prendre le contrôle de Prowebce, en association avec ses dirigeants. L’éditeur de logiciels de gestion des comités d’entreprise est l’une des dernières cibles d’OPA d’un secteur technologique qui suscite les convoitises, tant pour sa croissance régulière que pour la récurrence et la rentabilité de son activité. Outre Prowebce, trois autres sociétés françaises ont fait ou font l’objet d’un rachat sur un an glissant : Systar, Hubwoo et Visiodent. Il faut y ajouter deux offres publiques de rachat d’actions (Linedata et Generix). Depuis 2010, douze éditeurs hexagonaux ont changé de mains.

Bloc "A lire aussi"

Ce mouvement de fusions-acquisitions ne devrait pas s’épuiser : outre son caractère éclaté, «la cote parisienne comportant de très nombreux éditeurs de petite taille», le secteur accuse une décote significative par rapport aux américains. Les fonds d’investissement sont prêts à profiter de ces substantiels écarts de valorisation.

La spéculation ne suffit pas

Pour autant, tous les français ne sont pas des cibles en puissance. Plusieurs sociétés sont ainsi contrôlées par leurs grands actionnaires, qui ne souhaitent pas en lâcher les commandes, tels Axway, Cegedim, Lectra et Prodware. D’autres groupes sont plutôt des prédateurs

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant