Onze Syriens abattus par la Turquie à la frontière - OSDH

le
0
    AMMAN, 19 juin (Reuters) - Les gardes-frontières turcs ont 
abattu onze Syriens, membres de la même famille pour la plupart, 
qui tentaient de pénétrer en Turquie en provenance du nord-ouest 
de la Syrie, rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits 
de l'homme (OSDH). 
    Au moins deux femmes et quatre enfants figurent parmi les 
victimes de cette fusillade survenue durant la nuit de samedi à 
dimanche, a déclaré l'OSDH, ce que confirment plusieurs 
militants de l'opposition dans la région.  
    Les victimes avaient tenté d'entrer en Turquie par le 
village syrien de Khirbet al Djouz.  
    L'OSDH, qui suit quotidiennement la guerre en Syrie en 
s'appuyant sur un réseau d'informateurs sur le terrain, a 
comptabilisé près de 60 civils tués dans des circonstances 
similaires par les forces de sécurité turques depuis le début de 
l'année.  
    Les autorités turques n'ont pu être jointes pour commenter 
ces informations.  
    Ankara a fermé ses frontières aux réfugiés syriens mais en 
héberge déjà 2,7 millions, dont 280.000 environ dans des camps. 
    Des roquettes tirées de Syrie par les djihadistes de l'Etat 
islamique sur des villes-frontières turques ont fait une 
vingtaine de morts ces derniers mois.  
 
 (Suleiman al Khalidi; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant