Onze soldats ukrainiens tués en 24 heures, selon Kiev

le
4

(Actualisé avec nouveau bilan, citations) KIEV, 13 février (Reuters) - Les combats avec les séparatistes de l'Est de l'Ukraine ont fait onze morts et 40 blessés en 24 heures dans les rangs des forces gouvernementales, a annoncé vendredi un porte-parole militaire au lendemain de l'accord de paix de Minsk. "L'ennemi continue à renforcer ses positions dans les principales zones de conflit", a ajouté Andriy Lissenko. "Dans le Donbass, la nuit n'a pas été calme. L'ennemi a bombardé des positions des forces antiterroristes avec la même intensité qu'avant", disait l'état-major dans un communiqué diffusé un peu plus tôt, faisant alors état de huit soldats tués en 24 heures. Les affrontements ont été particulièrement violents à Debaltseve, ville stratégique située entre les bastions séparatistes de Louhansk et Donetsk, précise-t-il. Des bombardements attribués aux séparatistes ont par ailleurs fait deux morts et six blessés vendredi matin parmi les habitants de Chtchastia, près de Louhansk, selon le chef de l'administration régionale fidèle à Kiev. "Les obus se sont abattus sur un café où il y avait beaucoup de monde", a-t-il dit dans un communiqué diffusé sur internet. "Le système de chauffage de la ville est hors service, des lignes électriques sont endommagées tout comme circuit d'eau (...) Voilà comment on se prépare au cessez-le-feu général." L'accord conclu jeudi à Minsk à l'issue du sommet qui a réuni les présidents ukrainien, russe, français et la chancelière allemande prévoit l'arrêt des hostilités dimanche à 00h00. (Alessandra Prentice, Richard Balmforth et Pavel Polityuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le vendredi 13 fév 2015 à 13:58

    Le succès des négociations de Minsk au « format Normandie » permet à Paris de sauver la face devant ses alliés. Jeudi, le système d’identification automatique (AIS) a été mis en marche pour la première fois à bord du Sébastopol, deuxième porte-hélicoptère de type Mistral en construction dans les chantiers STF France à Saint-Nazaire. La France a intérêt à livrer le premier de ces bâtiments, le Vladivostok,

  • wanda6 le vendredi 13 fév 2015 à 12:41

    www.voltairenet.org/article186723.html

  • wanda6 le vendredi 13 fév 2015 à 12:40

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&list=PL1fQfU9jb9Uz66X5ThA5upF_FJxoEmqYP&v=ZYoOCz65KY8

  • vmcfb le vendredi 13 fév 2015 à 12:04

    Quelqu'un leur a-t-il dit que les accords prévoient qu'ils se retirent?