Onze soldats maliens tués près de la frontière avec le Burkina

le
0
    BAMAKO, 6 mars (Reuters) - Des combattants islamistes 
présumés ont attaqué dimanche un poste de l'armée malienne près 
de la frontière avec le Burkina Faso et tué onze soldats, a 
déclaré un porte-parole de l'armée à Reuters. 
    L'attaque n'a pour le moment pas été revendiquée mais les 
violences de ce genre se sont multipliées ces derniers mois au 
Mali loin des bastions traditionnels des islamistes dans le nord 
du pays. 
    "Le poste a été attaqué entre 4h00 et 5h00 du matin à 
Boulkessi et il y a eu 11 morts et cinq blessés", a déclaré le 
colonel Abdoulaye Sidibé. 
    Des renforts ont été envoyés sur place, a ajouté le 
porte-parole du ministère de la Défense. 
 
 (Tiemoko Diallo et Adama Diarra; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant