Onze morts dans un attentat suicide au nord de Bagdad

le
0

BAGDAD, 11 octobre (Reuters) - Un attentat suicide a fait 11 morts et 21 blessés samedi, au nord de Bagdad, a-t-on appris auprès de la police irakienne et du personnel médical. Un kamikaze a mis sa ceinture d'explosifs à feu sur un marché située entre les localités de Tarmiyah et de Michahda, à une trentaine de kilomètres de la capitale. La zone a été le théâtre d'affrontements entre forces gouvernementales et djihadistes de l'Etat islamique, qui se sont emparés cet été de vastes secteurs du nord et de l'ouest du pays. Quatre soldats irakiens ont par ailleurs été victimes d'une erreur de tir à Oudaïm, 90 km au nord de Bagdad. Les militaires, blessés lors de combats avec des membres de l'EI, étaient acheminés à l'hôpital quand des miliciens chiites qui les ont pris pour des combattants islamistes ont tiré au lance-roquette sur leur véhicule. (Ahmed Rasheed et Raheem Salman, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant