Onze disparus dans des intempéries en Nouvelle-Calédonie

le
0
Deux éboulements se sont produits tôt le 22 novembre dans les tribus kanakes de Ouakaya et de Gouareu sur la commune de Houaïlou à 235 km de Nouméa.
Deux éboulements se sont produits tôt le 22 novembre dans les tribus kanakes de Ouakaya et de Gouareu sur la commune de Houaïlou à 235 km de Nouméa.

Des pluies intenses frappent l’archipel depuis dimanche. Cinq habitations ont été emportées par les glissements de terrain et des enfants figurent parmi les disparus.

Onze personnes sont portées disparues et cinq autres ont été blessées lors de glissements de terrain sur la côte est de la Nouvelle-Calédonie, a indiqué le gouvernement local mardi 22 novembre.

Des pluies intenses frappent l’archipel depuis dimanche, particulièrement sur la façade est. Deux éboulements se sont produits tôt mardi matin dans les tribus kanakes de Ouakaya et de Gouareu sur la commune de Houaïlou à 235 km de Nouméa.

« Il s’agit de chiffres qui peuvent évoluer car il est extrêmement difficile d’avoir des informations. Une équipe de gendarmes et du dispensaire a pu rejoindre Gouareu par une route puis à pied mais il est pour le moment impossible d’aller à Ouakaya », a affirmé Olivier Ciry, porte-parole de la sécurité civile.

400 millimètres de pluie en 12 heures Dans cette région, où il est parfois tombé jusqu’à 400 millimètres de pluie en 12 heures, toutes les routes sont coupées ainsi que les réseaux électriques et téléphoniques. Le ciel chargé empêche les hélicoptères de l’armée et des services de secours de gagner les zones sinistrées.

En tout cinq habitations ont été emportées par les glissements de terrain et plusieurs enfants figurent parmi les disparus.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant