Onu-Moscou demande une suspension des frappes aériennes au Yémen

le
0

(Actualisé, réactions saoudienne et jordanienne) NATIONS UNIES, 4 avril (Reuters) - La Russie a fait circuler samedi au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution réclamant des "pauses" dans les frappes aériennes au Yémen, afin de permettre notamment l'évacuation des diplomates étrangers et des expatriés. Le texte, que Reuters a pu consulter, demande également que l'aide humanitaire puisse parvenir "rapidement" aux populations civiles. Les avions de la coalition sunnite conduite par l'Arabie saoudite bombardent depuis dix jours les miliciens chiites houthis et les unités militaires restées fidèles à l'ancien président yéménite Ali Abdallah Saleh. L'ambassadeur saoudien à l'Onu, Abdallah Al Mouallimi, a déclaré que son pays souhaitait lui aussi assurer l'acheminement de l'aide humanitaire au Yémen, ajoutant cependant que les moyens de le faire devaient être discutés. "Nous avons toujours fourni toute l'assistance nécessaire pour que l'aide humanitaire soit distribuée", a-t-il dit. "Et nous avons totalement coopéré à chaque demande d'évacuation." La situation humanitaire au Yémen, a ajouté l'ambassadeur saoudien, est largement abordée dans le projet de résolution présenté par les pays du Golfe et la Jordanie et dont discutent actuellement les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne). Ce texte prévoit un embargo sur les armes destinées aux groupes rebelles mais la Russie veut que l'embargo concerne aussi les forces du président Abd-Rabbou Mansour Hadi, dit-on de sources diplomatiques. L'ambassadrice de Jordanie, Dina Kawar, dont le pays préside ce mois-ci le Conseil de sécurité, a souligné que les Etats membres avaient besoin de temps pour examiner la proposition russe. "Nous espérons arriver à quelque chose d'ici lundi", a-t-elle dit. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a également appelé à une trêve humanitaire immédiate de vingt-quatre heures afin de permettre d'acheminer une assistance médicale et sanitaire aux populations du Yémen. ID:nL6N0X10AR (Michelle Nichols, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant