ONU : les moutons noirs du Conseil des droits de l'homme

le
1
L'Assemblée générale de l'ONU vient d'élire le Conseil des droits de l'homme le plus divisé depuis sa création.
L'Assemblée générale de l'ONU vient d'élire le Conseil des droits de l'homme le plus divisé depuis sa création.

À compter du 1er janvier 2014, l'Arabie saoudite, la Chine, Cuba et la Russie siégeront au Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'ONU. Aux côtés de 10 autres nouvelles nations élues le 12 novembre pour trois ans* (Afrique du Sud, Algérie, France, Royaume-Uni, Macédoine, Maldives, Maroc, Mexique, Namibie et Vietnam), parmi les 47 que compte le Conseil, ces 4 États auront pour mission de "promouvoir le respect universel et la défense de tous les droits de l'homme et de toutes les libertés fondamentales", comme le rappelle la résolution 60/251, acte fondateur du CDH.

Associations et ONG n'ont pas manqué de vivement réagir à cette annonce, dénonçant les nombreuses atteintes faites aux droits et libertés dans ces quatre pays. En effet, Chinois, Cubains, Russes et Saoudiens vont désormais siéger dans un conseil où ils sont loin de faire figure d'exemple.

Russie et Chine : dérive autoritaire

"La Russie connaît une véritable dérive autoritaire ces dernières années. Les lois liberticides, les atteintes aux droits des minorités, des opposants, des journalistes sont de plus en plus nombreuses", rappelle Jean-Marie Fardeau, directeur France d'Human Rights Watch (HRW). L'ONG Reporters sans frontières place d'ailleurs le pays de Vladimir Poutine à la 148e place (sur 179) de son classement 2013 en matière de liberté de la presse.

En Chine, le Parti communiste chinois opère lui aussi un tour de vis répressif depuis plusieurs mois. Des dérives...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4426670 le mercredi 13 nov 2013 à 17:58

    Il y a longtemps que 'on sait que l'ONU n'est qu'"un machin"!!!! Et ça continue!!!!