Onu-Le test du missile iranien Emad viole la résolution 1929

le
2
    NATIONS UNIES, 15 décembre (Reuters) - Le nouveau missile 
iranien à longue portée Emad, testé avec succès le 10 octobre, 
peut emporter une charge nucléaire, ce qui est contraire à la 
résolution 1929 du Conseil de sécurité des Nations unies, selon 
un rapport d'experts de l'Onu. 
    "Sur les bases de ses analyses et de ses constatations, le 
panel (d'experts sur l'Iran) conclut que le tir du missile Emad 
constitue une violation par l'Iran du paragraphe 9 de la 
résolution 1929 du Conseil de sécurité", précise ce rapport de 
dix pages, daté du 11 décembre, que Reuters a pu consulter. 
    Selon Anthony Cordesman, chercheur au Center for Strategic 
and International Studies, l'Emad, qui peut parcourir 1.700 
kilomètres, a une précision de 500 mètres et une charge utile de 
750 kg. 
    Il s'agit d'une variante du missile Shahab-3 (étoile 
filante), mis en service en 2003 et d'une portée similaire mais 
dont la précision n'est que de 2.000 mètres. 
 
 (Louis Charbonneau, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mardi 15 déc 2015 à 16:06

    L'Iran veut la bombe nucléaire. C'est pourtant limpide. Mais attention ! Uniquement à des fins humanitaires :)

  • al1z le mardi 15 déc 2015 à 15:42

    Etonnant...