Onu-Ban Ki-moon "consterné" par les exécutions saoudiennes

le
0
    NATIONS UNIES, 3 janvier (Reuters) - Le secrétaire général 
des Nations unies Ban Ki-moon s'est dit "consterné" par 
l'exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr an Nimr et de 46 
autres personnes en Arabie saoudite et a appelé au calme et à la 
retenue. 
    L'Arabie saoudite a procédé samedi à l'exécution de 43 
sunnites et de quatre chiites, dont le cheikh al Nimr, 
s'attirant la colère de l'Iran chiite.   
    "Le cheikh al Nimr et un certain nombre des autres 
prisonniers exécutés ont été condamnés à l'issue de procès qui 
suscitent de graves inquiétudes sur la nature des accusations et 
sur l'équité du processus", déclare le porte-parole de Ban 
Ki-moon dans un communiqué publié samedi. 
    Selon son porte-parole, le secrétaire général de l'Onu a 
évoqué le cas de Nimr al Nimr à plusieurs reprises avec les 
dirigeants saoudiens et avait appelé Ryad à commuer toutes les 
peines de morts prononcées. 
    "Le secrétaire général appelle aussi au calme et à la 
retenue en réaction à l'exécution du cheikh Nimr et appelle tous 
les dirigeants de la région à travailler pour éviter 
l'exacerbation des tensions communautaires", ajoute le 
porte-parole. 
    Ban Ki-moon a également "déploré la violence" des 
manifestants qui ont pénétré dans l'ambassade d'Arabie saoudite 
à Téhéran.  
 
 (Michelle Nichols; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant