Onesta relativise le démontage du plateau TV

le
1
Onesta relativise le démontage du plateau TV
Onesta relativise le démontage du plateau TV

« Ce qui était peut-être quelque chose d?un peu déplacé est en train de devenir un fait majeur. On a l?impression que c?est devenu une agression contre la liberté de la presse » Claude Onesta, le sélectionneur de l?équipe de France championne olympique de handball, a regretté ce mardi sur RTL l?ampleur que prenait la polémique le concernant lui et Nikola Karabatic. Le soir-même de leur sacre, les Experts étaient invités sur le plateau de L?Equipe TV. Visiblement éméchés, Claude Onesta et son joueur ont retourné et détruit la table du plateau malgré les protestations de la journaliste. Sous le feu des critiques, le sélectionneur s?interroge : « Personne n?a jamais fait la fête, personne n?a jamais fait l?apéro ? »

La plupart des critiques émises sur cet incident mettent en avant un certain esprit de revanche qu?auraient eu les Experts vis-à-vis du journal L?Equipe, très critique après l?Euro raté des Bleus. Interrogé sur ce sujet, Claude Onesta n?a pas démenti complètement : « Qu'il puisse y avoir un peu de revanche, qu'on leur dise ??écoutez, vous nous avez un peu agacés, vous nous avez bousculés durant la compétition, on va maintenant jouer un peu avec vous??, c'est possible mais franchement ça n'est pas du hooliganisme ! » Un avis contraire à celui de Benoît Pensivy, le directeru de la rédaction de L?Equipe TV : « Les limites ont été dépassées. Ils s'en seraient tenus à mettre le bazar, ce n'aurait pas été grave, on s'y attendait. Les joueurs sont arrivés pour mettre joyeusement le bordel dans l'émission, mais sans esprit agressif. En revanche, je suis très surpris du côté règlement de compte de Claude Onesta qui a été l'initiateur du démontage. »

La vidéo de l'opération destruction des Experts en cliquant ici

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6920174 le mardi 14 aout 2012 à 15:42

    bien fais et ils ont été normaux , moi j'aurais tout cassé , des journalistes de mer...de !!