« On sait que tout n'est pas parfait »

le
0
« On sait que tout n'est pas parfait »
« On sait que tout n'est pas parfait »

LE CAPITAINE de l'équipe de France savoure la victoire arrachée en toute fin de match et souligne l'état d'esprit du groupe bleu. Que ressentez-vous à l'issue de ce match un peu fou ? HUGO LLORIS. On s'attendait à ce type de scénario même si on aurait préféré marquer en première mi-temps. On montré de la maturité. Nous avons été patients et cela a été récompensé par ce très joli but même si c'est étonnant de voir Adil (Rami) en passeur (rires). Est-ce que vos difficultés s'expliquent encore par la pression ressentie en ce début de tournoi ? Le feeling était différent du match d'ouverture. Maintenant, on se doit de mettre plus d'agressivité, plus d'intensité dans les rencontres, sinon on risque de le payer cher. Mais, du début à la fin, on a eu de l'engagement, de la générosité et du coeur, même si avec le ballon, cela a été insuffisant notamment en première période. On doit prendre confiance pour se lâcher progressivement. Peut-on être champion d'Europe en marquant à chaque fois à la 90 e minute ? Je ne sais pas mais ça montre que cela se joue aussi beaucoup avec la tête et le coeur. Les jambes suivent après. Le public a aussi joué son rôle. Cela nous fait énormément plaisir de sentir cet engouement autour de nous. Les gens nous ont aidés à arracher cette victoire. Avez-vous été inquiet ? Non. De l'intérieur, tout va très bien. On sait que tout n'est pas parfait et qu'on doit s'améliorer mais toutes les nations ont leurs problèmes. Il faut rester sereins. On a six points, cela nous donne confiance et montre notre caractère. Les remplaçants que ce soit Antoine (Griezmann), Paul (Pogba) ou Dédé (Gignac) ont apporté de la générosité et de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant