«On pourrait éviter bien des catastrophes»

le
0
INTERVIEW - Pour Marc Batard, alpiniste français de renom, de mauvaises habitudes sont à l'origine de certains drames en montagne.

Marc Batard est un alpiniste français de renom. Himalayiste ayant gravi deux fois l'Everest et le Makalu, guide de haute montagne pendant 30 ans, il est célèbre pour avoir ouvert de nombreuses voies et inspiré de nombreuses vocations. Depuis 1988, il détient le record de l'ascension de l'Everest sans oxygène, en 22 heures et 29 minutes. Il est l'auteur de «La fièvre des sommets», Glénat, 2008.

Comment réagissez-vous au drame survenu au Manaslu?

C'est toujours triste de voir des passionnés mourir de leur passion, mais c'est aussi triste de ne pas s'atteler aux changements pourtant impérieux qui éviteraient certainement d'autres drames…

Vous sous-entendez qu'il aurait pu être évité?

Je ne connais pas ses circonstances exactes. En revanche, je sais que si l'on décidait enfin de faire le bilan des accidents, de se remettre en cause, de poser les bonnes questions, on anticiperait les risques et on éviterait bien des catastrophes. Depuis 40 ans que je connais ce milieu, je n'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant