On ne votera plus par procuration à l'UMP

le
0
Les membres de la commission de révision des statuts de l'UMP ont «acté le principe» de ne plus accepter les votes par procuration lors du scrutin pour désigner le futur président du parti.

Interdire à l'avenir les votes par procuration pour éviter toute suspicion de fraudes: la demande avait été couchée noir sur blanc dans le «fameux» communiqué commun, signé le 18 décembre dernier par Jean-François Copé et François Fillon, qui mettait ainsi fin au conflit de l'automne.

Réunis pour la seconde fois depuis la mise en place de la nouvelle direction partagée de l'UMP, les membres de la commission de révision des statuts, notamment chargés de réfléchir à l'organisation de la prochaine élection du président de l'UMP fixée en septembre, ont donc «acté le principe» que cette demande de ne plus accepter les votes par procuration serait bien appliquée à l'avenir.

«Tout le monde était d'accord avec cette mesure, qui, je vous le rappelle figurait dans l'accor...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant