«On ne savait pas que le terrain était privé»

le
1
Dans le Sud-Est de la France, les gens du voyage squattent les terrains de sports faute d'aire d'accueil ou de grand passage adéquates, malgré les dispositions de la loi Besson.

La reprise du championnat de Ligue 1 n'est prévue qu'en août mais deux terrains de foot du domaine de Grammont à Montpellier (Hérault) sont déjà pris d'assaut. Ce ne sont pas les footballeurs professionnels du MHSC qui ont investi le pré mais quelque 180 caravanes appartenant aux gens du voyage de l'association La Vie du voyage. Elles sont installées depuis samedi sur les terrains d'entraînement du club de Louis Nicollin. Ce dernier, propriétaire des lieux, leur a demandé, par voie d'avocat, de partir, craignant pour l'état des pelouses et la bonne reprise des entraînements la semaine prochaine.

Le tribunal administratif rendra son jugement jeudi matin. «On ne savait pas que le terrain était privé. On a fait une bêtise», reconnaît Franck C., vice-président de l'association de gen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vd46 le mardi 23 juil 2013 à 17:33

    ben voyons ... comme les domiciles cambriolés :savent pas ...