«On ne fera pas d'économies sur les urgences à l'hôpital»

le
0
INTERVIEW - Le professeur Philippe Juvin, chef des urgences à l'hôpital George-Pompidou et député européen UMP, revient sur les annonces de regroupement de certains hôpitaux, notamment à Paris.

LE FIGARO.- Est-ce une bonne chose de regrouper les hôpitaux et les services d'urgence en particulier?

Philippe JUVIN.- Ces regroupements d'hôpitaux présentés comme une révolution par François Hollande ont en fait commencé il y a vingt-cinq ans. Il y a eu les maternités, la chirurgie, les services spécialisés, les centres de polytraumatisés... Pour ces services qui ont un très haut niveau d'exigence technique, c'est très bien. En ce qui concerne les urgences, je dis attention.

Pourquoi cette prévention?

On peut avoir le meilleur comme le pire. Le risque est de ne garder que des services sous-dimensionnés. Il faut savoir que le nombre de patients qui affluent aux urgences augmente chaque année...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant