On était au Stadium of Lights

le
0
On était au Stadium of Lights
On était au Stadium of Lights

Ils étaient nombreux, ce vendredi, à se presser dans le hall du prestigieux Palais Brongniart, le bâtiment qui a longtemps accueilli la Bourse de Paris. Et si on y a beaucoup parlé actions, c'est balle aux pieds qu'elles se sont jouées. Bonne nouvelle : l'opération se poursuit cet après-midi.

C'est sous un torrent de beats hip-hop, et après avoir traversé un mur de fumée reflétant un portrait de Luis Suarez, que le visiteur est accueilli au Stadium of Lights. Puis, révélés par des néons fluos au centre d'un décor sombre, trônent les trois modèles du pack Speed of Lights, lancés cet été sur le marché par Adidas : les X16 Purechaos chères à Luis Suarez, les ACE16 Purecontrol de Paul Pogba, et enfin, les Messi16 Pureagility. Trois paires de crampons toutes en technologie, que les amateurs de football sont invités à tester lors de trois expériences uniques.

La conduite de balle de Pogba, la précision de Suarez


ACE16 aux pieds, c'est dans l'univers de Paul Pogba qu'Adidas propose de vous plonger. Enfermé dans une pièce sombre, le but est de compléter un parcours qui se dévoile au fur et à mesure que des faisceaux lumineux s'allument, tout en manœuvrant un ballon virtuel, lui aussi tracé aux lasers, sur le sol. Avec comme point de repère, les treize secondes que le numéro 6 de Manchester United a mis pour compléter l'épreuve. Un record que Vic est loin d'avoir approché, en bouclant l'affaire en 38 secondes. "Le but de l'exercice est bien sûr de travailler sa conduite de balle, raconte le jeune homme de 27 ans. Mais avec tous ces gens qui t'observent, t'es obligé d'avoir une certaine pression, même si je me suis bien marré." Si Vic n'est pas encore prêt à affronter les foules en délire, que dire de ceux qui ont décidé de tester la X16 de Luis Suarez ? Également enfermés, leurs performances sont retransmises sur un écran, pour faire patienter les futurs prétendants. Dans sa cellule, le joueur voit tomber du plafond des ballons qu'il doit contrôler avant de toucher des cibles, d'abord statiques, puis mouvantes. Un exercice que Marc Libbra, l'ancien attaquant de l'Olympique de Marseille, a validé sans trop de problèmes. "C'est quelque chose d'assez facile pour moi, il n'y a pas de pression... Mais c'est super intéressant, et très bien fichu technologiquement. Et les chaussures sont super, ce sont de véritables chaussons."

À l'aise comme Messi


L'expérience ultime, lors de laquelle le visiteur va véritablement pouvoir tester les crampons Adidas, est bien sûr celle dédiée au Ballon d'or, Lionel Messi. Chaussées de Messi16, deux équipes de deux joueurs sont…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant