On était au match du Variétés contre les parlementaires

le
0
On était au match du Variétés contre les parlementaires
On était au match du Variétés contre les parlementaires

Hier, l'équipe du Variétés Club de France emmenée par Laurent Blanc affrontait celle des députés dirigée par Guy Roux. Retour sur un match pas comme les autres, entre ballon et saumon.

La vie est faite de petits plaisirs et de douces madeleines ; voir Fabien Barthez et Laurent Blanc jouer sur un même terrain réunit bonheur et saveur. 17 ans après, rien n'a changé : le Président joue chaussettes baissées, le Divin Chauve remonte son short bien haut. Et Paris a remplacé Saint-Denis, le seul enjeu se trouve dans le plaisir – salut, Pierre de Coubertin et tous les libertins. Aujourd'hui, la prime du match engagé au pied de la tour Eiffel sera reversée à une action caritative, le service d'addictologie de l'hôpital Sainte Anne. Bienvenue au match de gala entre le Variétés Club de France et l'équipe des parlementaires. Sortez les costards.


Quand Guy Roux rencontre Marie-Ange Nardi


Guy Roux en coach du côté des députés. Sneakers rouges sous smoking noir, il a trahi le clan Cristalline pour rejoindre la tente Powerade, mais reste fidèle à sa vocation d'entraîneur : " Tout le monde est là ? Oh, Edouardo, on se dépêche ! " tonne-t-il. Les consignes sont claires : " On joue avec un gardien et dix défenseurs. Simplement, les dix seront étagés sur trois niveaux. " L'assemblée est secouée d'un rire gamin, presque touchant. " Les arrières, vous montez pas ! Au dernier match, on s'est pris 12-1, le challenge est à 11, OK ? " ajoute l'entraîneur goguenard. Eric Woerth, François Baroin et tous les autres sont attentifs. François-Michel Lambert, député des Bouches-du-Rhône, plus encore : " Moi, je sais pas jouer. D'ailleurs, ils m'ont mis aux buts !" Alors, comme tous les nuls, pour se faire accepter, il a ramené un beau ballon. Vintage, il sera signé par Karembeu, Giresse, Bruel ou Anderson du Variétés, avant d'être offert à un club de sa circonscription.



Au coup d'envoi, il y a plus de 600 sélections sur le terrain, quand même. Alexandre Ruiz a remplacé l'électro tropézienne aux platines, il la joue…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant