On était à Utrecht-Heracles

le
0
On était à Utrecht-Heracles
On était à Utrecht-Heracles

FC Utrecht-Heracles Almelo. Une rencontre qui, sur le papier, ne fleure pas la joute en tête de classement. Pourtant, cet affrontement présentait un caractère particulier, puisque le FC Utrecht commémorait ce dimanche les dix ans du départ de son ancien défenseur David di Tommaso. Autant dire qu'un bel hommage lui a été rendu, en tribunes comme sur le terrain.

Photo : IMG_0854

Le Stadion Galgenwaard a beau sembler clairsemé par endroits – l'enceinte est remplie aux trois quarts –, le stade du FC Utrecht réalise en ce dimanche 29 novembre sa plus grosse affluence de la saison, et ce, malgré un code orange décrété par l'Institut royal météorologique des Pays-Bas pour cause de violente tempête. Même si l'adversaire du jour, Heracles Almelo, pointe à une étonnante quatrième place d'Eredivisie, il n'est que partiellement responsable de ces 18 000 âmes venues se les geler dans le froid et la pluie utrechtois. En réalité, le public du FC Utrecht est venu majoritairement pour présenter ses hommages à un homme qui aura passé finalement peu de temps au club, mais l'aura marqué profondément : David di Tommaso. L'ancien défenseur de l'AS Monaco est resté plus d'un an au sein du club rouge et blanc, remportant au passage une Supercoupe des Pays-Bas et surtout un titre de meilleur joueur du club lors de la saison 2004-2005, avant de disparaître tragiquement le 29 novembre 2005, deux jours après avoir mené ses coéquipiers à la victoire face à l'Ajax Amsterdam.

Photo : IMG_0853

" David di Tommaso, voor altijd nummer 4 "

En ce dimanche aussi funeste que festif, l'émotion est palpable. Le visage de " DiTo " partout, de même que les messages envers l'ancien 4 du club, dont le numéro a été retiré depuis. Déjà doté d'un buste à l'effigie du natif d'Echirolles, surplombé de l'inscription " 06-10-1979 David di Tommaso 29-10-2005 ", le kop du Bunnikside, les ultras du FC Utrecht, arbore un tifo en forme de drapeau tricolore sur lequel est écrit " Number 4 " juste en dessous d'un portrait de Di Tommaso peint en noir et blanc. De l'autre côté, dans le parcage visiteur de la tribune Nord, les supporters d'Almelo y vont également de leur bâche " numéro 4 " sur fond rouge. Un peu partout le long des travées, des messages fleurissent, tandis que le club fait défiler un " David di Tommaso, voor altijd nummer 4 " via ses panneaux publicitaires (David di Tommaso, numéro 4 à jamais, en néerlandais). Même le magazine officiel du FC Utrecht a été rebaptisé FC DiToday avec 48 pages consacrées essentiellement à l'ancien joueur de Sedan. Juste avant le match, le speaker lâche quelques mots en français – " Merci David, on ne t'oubliera…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant