On était à un match truqué ?

le
0
On était à un match truqué ?
On était à un match truqué ?

C'était la saison des premières fois en Italie. En effet, Carpi et Frosinone découvriront la Serie A, tandis que Teramo fera ses débuts à l'échelon inférieur. Une promotion qui a été fêtée sur le terrain de Savona il y a un mois. Seulement voilà, ce match fait partie des rencontres suspectées d'avoir été truquées dans le nouveau chapitre du Calcioscommesse.

La Riviera ligure est splendide et même probablement sous-cotée. De San Remo à La Spezia, le contraste mer bleutée/collines vertes est un régal pour les yeux. Idem pour les papilles lorsqu'on s'arrête à Recco déguster une focaccia al formaggio. Les passionnés de vélo auront eu l'occasion d'admirer ces paysages lors des premières étapes du Giro. En revanche, les villes portuaires qui bordent le littoral gâchent un peu cette carte postale. C'est le cas de Savone, située à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Gênes. Qu'importe, les tifosi de Teramo ne sont pas venus là pour faire du tourisme. Partis des Abruzzes au petit matin, ils se sont envoyés plus de 600 bornes pour venir assister à une promotion historique de leur équipe en Serie B. Surtout que deux balles de match ont déjà été gâchées et le risque est grand de devoir tout jouer lors de la dernière journée avec la réception du dauphin Ascoli.

1000 Teramani contre 500 Savonesi


Le stade Valerio Bacigalupo, évidemment vétuste, se trouve un peu dans les terres. Il porte le nom du mythique gardien de but natif de la région et qui périt dans la catastrophe de Superga en 1949. Savona n'est pas franchement une ville qui respire le foot et vante tout juste quelques apparitions en Serie B il y a un demi-siècle. Elle peut toutefois s'enorgueillir d'avoir vu naître Christian Panucci et Stephan El Shaarawy, voire Christophe Colomb si l'on en croit ses habitants. Les Biancoblu sont pratiquement condamnés aux play-out, et la scène s'offre entièrement aux visiteurs. Les 800 places de leur secteur sont partis comme des petits pains, et les dirigeants de Savona ont même décidé de leur dédier une partie de la tribune. De toute façon, l'ambiance est bon enfant, pas de risques d'incidents. Tout est fait pour faciliter les festivités, et c'est un moindre mal. La mascotte Frisceu (un dauphin) salue le public, et c'est parti pour la 37e journée du groupe B de Lega Pro.

Les larmes du président


Les ultras de Teramo agitent drapeaux blanc et rouge et déroulent une banderole sur laquelle on peut lire "aux côtés du diable". L'ouverture du score ne se fait pas attendre, Di Paolantonio reprenant du gauche un ballon qui traîne dans la surface suite à un coup franc de Lapadula ! Savona tente tout de même de réagir, mais aligne quelques erreurs défensives dont une…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant