On était à Red Star/Saint-Étienne

le
0
On était à Red Star/Saint-Étienne
On était à Red Star/Saint-Étienne

Ce mardi, l'ASSE se déplaçait presque sans ses supporters sur le presque terrain du Red Star. Pour assister un presque match de foot.

Mardi 10 février 2015. Il est 21h, le Red Star accueille l'AS Saint-Étienne. Pourtant, à Saint-Ouen, la prise Jack est débranchée, les lumières du Stade Bauer sont éteintes. Ce huitième de finale de Coupe de France se joue dans le stade Jean-Bouin, à deux pas du Parc des Princes. " Banlieusards et fiers de l'être ", comme l'écrit Kéry James, les supporters du Red Star le sont. Alors quand ils ont appris que Bauer allait être délaissé pour ce match, certains, comme le Collectif Red Star Bauer ont décidé de boycotter. D'autres comme Olivier, maillot rayé vert et blanc sur les épaules, sont là malgré tout : " On vient du 9-3 mais on va jouer dans le 16ème. On ne se sent pas chez nous, on n'a vraiment pas l'impression de jouer à domicile. Et c'est chiant ". Un sentiment partagé par son pote Maxence : " Quitte à ne pas jouer à Bauer, autant rester dans le 9-3. Et pourquoi pas au Stade de France ? Un Red Star/Sainté dans le plus beau stade du pays, ça aurait de la gueule ! ". C'est sûr que ça aurait de la gueule. À condition que l'enceinte dionysienne et ses 80 000 places ne sonne pas creux. Un risque que n'a pas voulu prendre Patrice Haddad, le président du club francilien. D'autres comme Myriam, présente au stade avec sa famille, se réjouissent du choix de Jean-Bouin : " C'est le parfait compromis entre Bauer et le Stade de France. Ça permet au club de faire une plus grande recette mais ça n'enlève rien à l'ambiance mise par le kop. On ne sera pas loin de Bauer à ce niveau ".
Les CRS, Anfield Road et un " fils de pute "
Myriam est née et vit en région parisienne. Elle n'a donc rencontré aucune difficulté pour pénétrer dans le stade habituellement réservée aux rugbymen du Stade Français. Mais tout le monde ne peut pas en dire autant. " Être né quelque part, c'est toujours un hasard ". Oui, il est donc possible de passer de Kéry James à Maxime Le Forestier. L'éclectisme bordel ! " Est-ce que les gens naissent égaux en droits ? " nous demande l'auteur-compositeur-interprète. La réponse est non, au moins pour ce Red Star/ASSE. La faute à un service policier bien trop obsédé par les directives du ministère de l'Intérieur. Dans la semaine, Bernard Cazeneuve a interdit tout déplacement de supporters stéphanois, craignant d'éventuels débordements que la configuration du stade Jean-Bouin ne pourrait neutraliser. Résultat : tous les individus présentant une carte...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant