On était à la soirée G-Shock avec Djibril Cissé

le
0
On était à la soirée G-Shock avec Djibril Cissé
On était à la soirée G-Shock avec Djibril Cissé

Ce jeudi, la marque de montres japonaise Casio fêtait Djibril Cissé dans sa boutique parisienne. Et pour l'occasion, celui qui espère s'engager avec l'AJ Auxerre cet hiver a fait jouer son épais carnet d'adresses. Balade coupe de champagne à la main, entre Kaaris, un Bratisla boy et Claudia Tagbo. Entre autres.

Dans la coulisse du Point Virgule, le petit cabaret parisien situé dans le Marais, Joffrey Verbruggen se prépare à monter sur scène. Mais malheureusement pour l'humoriste belge, c'est quelques mètres plus loin, dans la boutique G-Shock, qu'il faut se rendre pour trouver un peu d'effervescence. Il est 18h00, ce jeudi. Le moment choisi par Casio pour lancer la soirée de présentation de ses deux nouveaux ambassadeurs : le très attendu Djibril Cissé, et Hans Sama, un joueur professionnel de League of Legends retenu en Corée. Dans la petite boutique du quatrième arrondissement, trois écrans diffusent en boucle des clips mettant en scène les deux vedettes, avec pour slogan : Never Give Up. "On a choisi Djibril comme ambassadeur, parce qu'il résiste au temps, comme nos montres incassables", justifie au micro une représentante de la marque, visiblement pas très au fait du carnet de santé de l'ancien international.

"J'espère continuer ma carrière à Auxerre"


"J'essaye d'être ponctuel, parce que je n'aime pas qu'on me fasse attendre", explique le Djib' en arrivant avec seulement dix minutes de retard. Bonnet noir sur le crâne, sweat Mr Lenoir (sa marque) sur les épaules et mitaines aux mains, Cissé ne perd pas de temps et branche directement son Mac aux platines, derrière lesquelles il installe son pote, DJ Kyu. Avec les premiers invités, arrivent sur des plateaux les premières flûtes de champagne. Mais ce sera sans Djibril, qui réclame de l'eau plate, retour probable à la compétition oblige. " J'espère trouver un arrangement avec Auxerre, où je m'entraîne déjà, pour que je puisse continuer ma carrière là-bas", confie le joueur entre deux selfies. Cissé n'abandonne donc jamais. Et sur le terrain, il ne triche pas non plus, ce qui était moins le cas à l'école. "Je suis un grand fan de Casio. Comme un peu tout le monde, j'ai triché en maths avec celle qui faisait calculatrice". Mais que faisait Guy Roux ? Sur les plateaux des serveurs, les amuse-gueules font leur apparition en même temps que les premiers peoples.

Livestream

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant