On était à la reprise du championnat des supporters

le
0
On était à la reprise du championnat des supporters
On était à la reprise du championnat des supporters

Dimanche en banlieue parisienne, six équipes ont repris le chemin des terrains du championnat des supporters. Bastia, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes et Liverpool auront une occasion supplémentaire de remporter un titre cette saison. Rencontre avec des lève-tôt.

Dimanche matin, 9 heures. Les rues de la ville sont quasi désertes : un peu de vieux, quelques couples et un reste de fêtards se partagent le pavé. Dans les transports en commun idem, les places ne sont pas chères pour parcourir les 30 minutes menant au Parc interdépartemental des sports de Choisy-le-Roi, en banlieue parisienne. Là, des dizaines de terrains et des centaines de joueurs sous un soleil déjà haut. Les maillots sont dépareillés, les profils variés, l'intensité constante. Les Dogues de Paris, le groupe des supporters lillois, donnent rendez-vous à 10 heures sur l'une des aires de jeu de la plaine Nord. À 10h15, seul Alex est là. Le reste de la troupe ne tarde pas, suivi des Hex@gones lyonnais, leurs adversaires du jour : " Comment ça, match à 10h30 ? Nous, on a fixé le rendez-vous à 10h45 ! " Les Lillois rigolent, l'idée est plantée : oui à la compétition, non au stress dominical dans le championnat des supporters.

L'internationale des supporters


Sur l'autre terrain, le match de l'Esprit Canari nantais contre les Bordelais des Marine et Blanc Île-de-France est envoyé à 11h30. Nephtalie, historique des MBIDF et fondateur du championnat des supporters, détaille la démarche : " Ici, c'est l'esprit qui compte. On veut pas d'équipe qui face bloc pour défendre un joueur excité. Au contraire, si un mec parle mal, il dégage temporairement ou définitivement. L'équipe de Naples est sortie du championnat pour ça, on avait trop d'embrouilles avec eux. " Remplacée par les Bastiais de Brocciu, le championnat a maintenu son nombre de six engagés : Bastia, Bordeaux, Lille, Lyon et Nantes donc, accompagnés du Liverpool France Football Club. " On est internationaux ! Manchester ou Milan sont intéressés. On nous a proposé Rabat aussi, mais on ne les a jamais rencontrés. Pour intégrer le championnat, il faut avoir joué toutes les autres équipes en matchs amicaux. Ça prouve l'état d'esprit et la capacité à mobiliser une équipe. Sept joueurs, c'est facile, onze réguliers, moins. " Surtout un dimanche matin de décembre à Choisy-le-Roi.



" On joue cinq matchs de championnat, puis les quatre premiers s'affrontent en coupe. Trois…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant