On était à la montée en L2 de Bourg-Péronnas

le
0

Le FC Bourg-Peronnas jouera en Ligue 2 la saison prochaine. Historique pour ce club de l'Ain habitué aux exploits en Coupe de France. Avant de plonger dans des démarches administratives pour valider cette montée, c'est toute une ville qui a fêté ses joueurs.

Des scènes de joie. Des larmes. Un public qui longtemps après le match squattera la pelouse du stade municipal de Peronnas. Historique, comme la banderole déployée par les supporters après le second but inscrit par Lamine Diompy. Une frappe dans les arrêts de jeu qui valide définitivement la victoire contre l'US Boulogne (2-0). Les 3600 spectateurs peuvent alors scander qu'ils sont en Ligue 2. Il est 22 heures et la plus belle page du FC Bourg-Peronnas vient de s'écrire.
Le club avait décidé de faire de cette rencontre un événement : ouverture des portes à 18h30, animations pour les enfants, opération grand déballage à la boutique du club "Tout à 5 euros", un espace ambiance boite de nuit, des frittes et saucisses plus que d'accoutumée, des jeunes filles danseuses au milieu du terrain. A voir la présence inhabituelle des médias, le rêve était bien en route. Parce que si tout le monde dans la plaine de l'Ain voulait croire au monde professionnel, la prudence était sur toutes les lèvres avant cette ultime journée de championnat. " Il faut d'abord gagner ce match après, le stade, le budget, on verra", pouvait-on entendre dans le public.

Foi de bénévoles


Embouteillages dans les petites rues pavillonnaires qui entourent le stade. Plus une place à vendre. La tribune principale quasiment remplie à une heure du coup d'envoi, le décor est planté. Le foot à Bourg, c'est un peu comme si ton club préféré de district avait gardé la tradition des bénévoles qui tiennent la baraque. Ils sont aux guichets, veillent à l'accès de la tribune principale, sont bien sûr derrières les buvettes, avec des sourires, un amour simple pour leur club.

Malgré un stade archicomble, le public est derrière les siens tout en retenu. Il y a bien les ultras qui tentent de chauffer les Bressans. Sans doute dépendant de l'évolution du match, les spectateurs ne se lâcheront que dans les ultimes secondes, une fois le pari gagné. Pourtant la première période est largement en faveur du FC Bourg-Peronnas. Dès les premières minutes Berthomier oblige le portier Boulonnais Framery à sortir les gants sur un coup franc bien senti. Aux avant-postes, Sané et Ba sont en jambes et donnent le tournis à la défense des joueurs de Le Mignan. Et juste avant la pause, Alphonse reste à terre plusieurs secondes après avoir échoué lors d'un face à face avec le gardien. Berthomier lui emboite le pas dans la…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant