On en parle

le
0
(lerevenu.com) - Le P.-D.G. de PPR (futur Kering) a changé dernièrement le dirigeant de  Puma, mais les comptes du premier trimestre de sa filiale allemande à 83% montrent que le redressement n'est pas pour demain. Les ventes ont diminué de 2,3% à 782 millions d'euros et le bénéfice net a baissé de 32% à 50 millions. La marge brute de Puma a diminué de 2 points à 49,1%. Le concurrent Adidas, lui, a affiché une marge brute record, sur la même période. Les ventes totales de 2013 pourraient être inférieures de 5% au niveau de celles de 2012 (3,27 milliards d'euros).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant