On en parle

le
0
(lerevenu.com) - En attendant qu'un nouveau P.-D.G. soit nommé, Yann Caillère, numéro deux du groupe hôtelier, a été désigné directeur général. Sa promotion intervient après l'éviction de Denis Hennequin décidée, juste avant l'assemblée générale, par le fonds Colony Capital et la société d'investissement Eurazeo, un concert d'actionnaires détenant 21% d'Accor. Ex-numéro deux de la Société Générale, Philippe Citerne en a été nommé président du conseil d'administration. C'est Yann Caillère qui est allé rassurer le gouvernement inquiet d'un démantèlement du groupe hôtelier et de ses conséquences pour l'emploi. Le dirigeant opérationnel a rencontré, le 7 mai, Sylvia Pinel, ministre du Tourisme. Yann Caillère sera-t-il intronisé P.-D.G. d'Accor ? Patrick Sayer, président du directoire d'Eurazeo, évoque cette hypothèse, dans un entretien accordé au Monde : «Si une candidature [en interne] était retenue, celle de Yann Caillère serait sans doute la plus légitime.»
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant