On a visité le musée du football allemand à Dortmund

le
0
On a visité le musée du football allemand à Dortmund
On a visité le musée du football allemand à Dortmund

Inauguré il y a seulement quelques semaines dans la plus grande discrétion, scandale autour de l'attribution du Mondial 2006 oblige, le Deutsches Fußballmuseum se veut l'un des premiers musées consacrés au football hors les murs d'un stade. Avec ses 3700 m2 d'exposition, le musée balaye plus de 100 ans d'histoire du ballon rond en Allemagne avec une certaine réussite.

Le timing aurait clairement pu être meilleur. En ouvrant ses portes au public le 25 octobre dernier (soit neuf jours après les révélations du Spiegel sur la possibilité d'une caisse noire ayant permis à l'Allemagne d'obtenir le Mondial en 2006), le Deutsches Fußballmuseum n'a pas eu le droit à la meilleure des publicités. L'inauguration, qui s'est déroulée en catimini, n'a pas vraiment attiré les foules, puisque seules 1500 personnes se sont pressées pour admirer l'exposition permanente dès le premier jour. L'ouverture de ce musée se voulait l'aboutissement d'un projet vieux de dix ans, né (justement) après le succès de la Coupe du monde en Allemagne, le " Sommermärchen " de 2006 - une partie des recettes du Mondial (7,9 millions d'euros) ayant servi à la construction du bâtiment. Mais, par les temps qui courent, la population se montre méfiante envers tout ce qui touche à la DFB et le musée en est malheureusement une des premières victimes collatérales. Malheureusement, car ce nouvel espace gigantesque résume à merveille, grâce à une multitude d'objets d'époque, de vidéos et de témoignages, l'histoire du football à l'allemande.


Dortmund, l'heureuse élue


Avec sa façade pseudo-futuriste, le bâtiment principal, posé en face de la gare centrale de Dortmund, ressemble à s'y méprendre à un flagship store Adidas. Béton armé, façade en verre, sol aux couleurs neutres, tous les codes de l'architecture des grands magasins actuels sont réunis dans une seule et même structure. Si l'on excepte le logo sur le côté du bâtiment et l'écran LED au-dessus de l'entrée, rien ne permet réellement de distinguer l'édifice des autres actuellement en construction dans un centre-ville de Dortmund en profonde mutation. De fait, le musée s'incorpore très facilement à la nouvelle physionomie de ce qui est maintenant la ville la plus peuplée de la Ruhr. Choisie en 2009 comme ville-hôte du futur musée, Dortmund s'est rapidement imposée à l'époque comme le lieu idéal. Située en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé d'Allemagne avec 18 millions d'habitants, la ville compte à elle seule près de 600…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant